Alès-Cévennes
Publié il y a 2 mois - Mise à jour le 01.12.2023 - Louis Valat - 1 min  - vu 222 fois

GARD Cette autrice saint-clémentoise publie un roman adapté aux maladies neurodégénératives

Karin Nolan

Karin Nolan pose avec son premier roman, "Isis la féline", pour les personnes souffrant de troubles mémoriels.

- Photo Karin Nolan

Karin Nolan révolutionne le monde littéraire en offrant un roman sur mesure pour les maladies neurodégénératives, répondant ainsi à un besoin trop souvent négligé.

Briser les barrières littéraires, c'est ce que Karin Nolan, saint-clémentoise, a accompli avec son tout premier roman. Conçu spécifiquement pour les personnes confrontées à des troubles de la mémoire tels que la maladie d'Alzheimer, la MCL, les AVC, et autres affections similaires, son œuvre offre une lueur d'espoir là où la littérature traditionnelle peine à atteindre. Suite au décès récent de sa mère, victime d'une maladie neurodégénérative, Nolan a ressenti le besoin pressant de combler le manque de littérature adaptée à ce public souvent négligé. "Quand ma mère était malade, je ne trouvais nulle part de romans adaptés, alors j’ai décidé d’en écrire. Elle n’aura malheureusement pas pu en bénéficier, mais je ne veux pas que ce vide arrive à d’autres personnes", explique l’écrivaine.

Quittant son domaine littéraire habituel, orienté habituellement vers le fantastique, l'anticipation, et les contes pour enfants, Karin Nolan s'est associée aux Éditions Héna - Collection Bel âge pour donner vie à "Isis la féline", le premier volet de la collection Mystère et pelote de laine. Cette transition, bien que difficile, a été facilitée par une collaboration fructueuse avec l'éditrice de la collection.

Le roman a été testé avec succès en Ehpad et en institut Alzheimer de Marseille, démontrant que l'écriture adaptée peut être un puissant moyen de créer des moments de lecture significatifs pour les personnes souffrant de troubles cognitifs. À travers cette initiative, Karin Nolan aspire à apporter du réconfort et de l'évasion aux personnes touchées, tout en contribuant à une littérature inclusive qui transcende les barrières de la mémoire altérée.

Louis Valat

Alès-Cévennes

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio