Alès-Cévennes
Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 07.04.2023 - Corentin Migoule - 2 min  - vu 1269 fois

VÉZÉNOBRES La transformation du champ de foire avance bien

skatepark

S'il n'est pas encore officiellement inauguré, le skatepark est déjà utilisé.

- Corentin Migoule

Entamé il y a six mois, le chantier colossal de transformation du champ de foire en un lieu de vie ludique intergénérationnel avance bien à Vézénobres.

La cité médiévale de Vézénobres, idéalement située au sud d'Alès, en sortie de la 2x2 voies, ne manque pas d'atouts. Et sa démographie s'en ressent. Bientôt, son maire l'assure, la commune franchira le seuil des 2 000 habitants. Et si le vieux-village perché n'a rien perdu de son charme et offre une vue appréciée de tous, Vézénobres manquait d'un véritable lieu de vie intergénérationnel.

skatepark
S'il n'est pas encore officiellement inauguré, le skatepark est déjà utilisé. • Corentin Migoule

"Ça fait longtemps que les gens ne montent plus se réunir dans le vieux-village qui n'est habité que par 300 des 2 000 habitants", assure Sébastien Ombras, le maire. C'est pourquoi, depuis 2016, l'élu et son équipe municipale ont initié le projet d'aménagement du champ de foire à la faveur d'une longue phase de concertation des habitants. La première étape de sa concrétisation a pris corps le 24 octobre 2022 lorsque les engins de l'entreprise Jouvert, retenue pour le gros œuvre, ont investi ce centre névralgique de la commune. 

verger pédagogique
Le verger pédagogique se situe sous les écoles. • Corentin Migoule

Depuis six mois, le chantier avance sur un bon rythme, ce qui fait dire à l'édile vézénobrien que les délais initiaux de livraison pourront être tenus. "Ça devrait être tout bon en juin", prévient le dernier nommé, qui se passionne pour ce beau projet dynamisant. Bientôt, cet espace central de 2,5 hectares sera entièrement dédié aux piétons. Au rayon des réalisations déjà effectuées, le skatepark figure en bonne place.

La structure a déjà été réalisée par l'entreprise Territoire skatepark et les jeunes, munis de leur trottinette ou de leur skate, ont déjà investi les lieux. Refusant de barricader les abords, le maire, en bonne intelligence, a scellé une sorte de pacte moral avec la jeunesse qui s'est engagée à n'utiliser le skatepark qu'en dehors des horaires de chantier, le soir et le week-end.

L'entreprise Amblard a déjà exprimé son savoir-faire en matière de murs en pierre. • Corentin Migoule

Car à l'image des hommes de l'entreprise méjannaise Amblard qui ont déjà érigé les murs en pierre, les ouvriers sont à l'œuvre quotidiennement. Plus haut, en contrebas de l'école, le futur verger pédagogique a accueilli plusieurs arbres fruitiers plantés il y a peu par un pépiniériste de la commune. Au cours de l'année scolaire, les élèves y auront directement accès par un portillon, tandis que leurs parents accèderont à l'école par un cheminement en béton désactivé depuis le parking. 

résurgence d'eau
Une résurgence d'eau a été découverte sous les terrains des écoles. Le maire s'en réjouit. • Corentin Migoule

Pas très loin, le grand dragon de 30 mètres et les jeux en bois pour les enfants conçus par l'atelier Steinfeld basé à Monoblet devraient arriver au mois de mai. Près du verger, de la résurgence d'eau identifiée sous les écoles naîtra un étang orné de plantes aquatiques. La noue drainante fera cheminer l'eau dans toute la diagonale de l'actuel champ de foire, future surface enherbée en forme de triangle en pointe vers le monument aux morts, jusqu'aux réseaux enfouis quasiment au niveau de l'ancienne cave coopérative, au bord de la route principale (D936). 

Plus tard dans la mandature, si la commune parvient à réunir les financements pour débourser un million d'euros supplémentaire, la maison des associations et de la jeunesse, laquelle abritera la bibliothèque, sera bâtie entre le parking de l'école et l'école. Ce champ de foire nouvelle version, équipé de mobilier urbain pour pique-niquer ou se prélasser, livrera alors tout son potentiel. Après quoi, "ça sera aux habitants et aux associations de se l'approprier et de le faire vivre".

Corentin Migoule

Alès-Cévennes

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais