Bagnols-Uzès
Publié il y a 6 mois - Mise à jour le 16.05.2022 - thierry-allard - 3 min  - vu 498 fois

GARD RHODANIEN Les mosquées de la vallée du Rhône se fédèrent

L'imam de la mosquée de bagnols, Mahjoub Mahjoubi, et le président de la Fédération des mosquées de la vallée du Rhône, Yassine Taleb (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

La Fédération des mosquées de la vallée du Rhône vient de voir le jour dans le Gard rhodanien et le sud de la Drôme. Le but ? « S’occuper des besoins et des préoccupations des musulmans au niveau local », avance son président Yassine Taleb. 

Le Spiripontain, vice-président de l’association culturelle musulmane qui gère la mosquée de Pont-Saint-Esprit, a été à l’initiative de la création de cette fédération, qui regroupe aujourd’hui les deux mosquées de Bagnols, et celles de Pont-Saint-Esprit, Roquemaure, Pierrette (Drôme) et prochainement celle d’Uzès. L’idée est de représenter les musulmans localement. « Les musulmans se font marteler à longueur de temps et sont représentés par des personnes qui ne les représentent pas vraiment », tonne Yassine Taleb.

« Le CFCM (le Conseil français du culte musulman, NDLR) est un organe mort, estime pour sa part l'imam de la mosquée de Bagnols et vice-président de la fédération Mahjoub Mahjoubi. Nous sommes plus de 6 millions de musulmans en France, mais on ne sait pas qui nous représente, ni comment ces personnes sont choisies et quels intérêts elles défendent. » Et ce alors que, rappelle Yassine Taleb, « l’Islam n’est absolument pas incompatible avec les lois de la République, l’écrasante majorité des musulmans respecte les lois. » Alors pour les représenter au niveau local : « Il faut être crédible, cette fédération représente 2 000 à 3 000 fidèles, nous sommes bénévoles et nous connaissons les besoins de la population », affirme-t-il. 

"On a du pain sur la planche"

L’idée est aussi de défendre les musulmans face à ce que Yassine Taleb qualifie « d’islamophobie décomplexée. » « La société est fracturée, ajoute Mahjoub Mahjoubi. Des choses me font penser à des périodes noires de l’histoire. On cherche des boucs émissaires sur tout. Par exemple, quand il n’y a plus d’huile dans les magasins, on dit que c’est la faute de l’Aïd… » Sans parler de leurs « soeurs qui se font arracher le foulard. » Un malaise que la fédération veut exprimer. « 80 % des musulmans sont français, ils défendraient ce pays en cas de problème, ils contribuent à la société, je suis chef d’entreprise, je paie plus de 80 000 euros de cotisations sociales par an, je créé de l’emploi, mes parents ont contribué à reconstruire la France et touchent des toutes petites retraites », énumère l’imam de la mosquée de Bagnols. Bref, « avec la fédération, on sait qu’on a du pain sur la planche », reprend-t-il. Pour autant, nulle intention de supplanter le Conseil départemental du culte musulman. « La fédération vient en complément, pour répondre à des projets locaux », note Yassine Taleb. Parmi ces projets, celui d’un abattoir, pour le sacrifice du mouton à l’Aïd mais pas que... « Ce ne serait pas un abattoir que pour les musulmans », affirme Yassine Taleb. 

Autre dossier sensible : les cimetières. « La crise covid a montré le besoin réel d’enterrer les morts dans la dignité, aujourd’hui dans certaines villes on se bat pour avoir un carré musulman », explique Mahjoub Mahjoubi. C’est le cas à Pont-Saint-Esprit où la communauté discute avec la mairie, mais où le carré musulman fait cruellement défaut. La fédération veut également oeuvrer pour la mise en place d’une école, « dans les lois de la République, pour enseigner notre culture et nos traditions », poursuit le président de la fédération. Il s’agit « de soutien scolaire et d’enseignement de l’arabe, pas plus », précise l’imam de Bagnols. « On ne demande pas de passe-droits, juste nos droits », résume Yassine Taleb. 

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

Bagnols-Uzès

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais