Publié il y a 2 ans - Mise à jour le 01.06.2022 - thierry-allard - 1 min  - vu 320 fois

L’IMAGE Le stade de Bagnols, un exemple pour d’autres collectivités

La délégation ardéchoise et les élus bagnolais, mardi au stade des Escanaux (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

« Avant c’était nous qui allions voir ailleurs ce qui se faisait, maintenant c’est l’inverse », se félicite le maire de Bagnols, Jean-Yves Chapelet, alors qu’une délégation de la Communauté de communes Berg et Coiron, collectivité ardéchoise, a été reçue ce mardi dans sa commune. 

Les Ardéchois sont venus visiter le stade des Escanaux, entièrement refait en synthétique il y a quelques mois, dans le cadre d’un projet de cette communauté de communes de 8 000 habitants et 13 communes, avec pour chef-lieu Villeneuve-de-Berg. « Nous avons un stade en pelouse naturelle qui est un champ de patates, indique le président de la Communauté de communes, Driss Naji. Nous avons un club de 250 licenciés dont 180 jeunes, avec une demande très forte d’avoir un stade digne de ce nom. » 

Alors la collectivité a décidé de venir voir ce qui se faisait de bien ailleurs, et donc notamment à Bagnols, où le passage au synthétique, accéléré par les périodes de sécheresse de plus en plus fréquentes, a permis de « passer de 15 heures à 50 heures d’occupation par semaine », note le premier adjoint bagnolais, Maxime Couston. Les Ardéchois envisagent un système un peu différent de Bagnols, sans remplissage, probablement un peu plus cher que le stade de Bagnols, qui avait coûté 1,3 million d’euros, dont 70 % de subventions environ. 

Th.A

Thierry Allard

Bagnols-Uzès

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio