Bagnols-Uzès
Publié il y a 7 mois - Mise à jour le 10.04.2022 - thierry-allard - 3 min  - vu 157 fois

PRÉSIDENTIELLE À Bagnols, Macron derrière Le Pen et Mélenchon

Jérôme Talon, le coordinateur de la campagne d'Emmanuel Macron dans le Gard, le maire de Bagnols Jean-Yves Chapelet et le président de l'Agglo du Gard rhodanien avaient le sourire à l'issue du premier tour à Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

On prend les mêmes et on recommence : comme en 2017, le podium du premier tour de cette présidentielle 2022 voit Marine Le Pen (Rassemblement national) arriver en tête dans la troisième ville du Gard, devant Jean-Luc Mélenchon (France Insoumise) et Emmanuel Macron (La République en Marche). 

La candidate du parti d’extrême-droite passe même la barre des 30 % (30,09 %, 2 629 voix) et caracole donc en tête ce soir de premier tour. « On ne peut être que contents », réagit la cheffe de file du RN à Bagnols, l'élue d’opposition Corine Martin. À Bagnols comme ailleurs, le RN compte sur « un ras-le-bol général, beaucoup d’électeurs ne veulent plus d’Emmanuel Macron. » Alors l'ambiance est à la confiance pour le second tour dans quinze jours, surtout que « c'est la première fois que nous avons autant de réserves de voix », estime Corine Martin en évoquant les voix d’Éric Zemmour, Nicolas Dupont-Aignan et, dans une moindre mesure, Valérie Pécresse. 

Deuxième à Bagnols, Jean-Luc Mélenchon réunit quant à lui 24,27 % des suffrages, soit 2 120 voix. « On est très proches du premier », note Geneviève Sabathé, du groupe d’action Bagnols insoumise. Et si « au niveau national on est un peu dépités », en local Geneviève Sabathé estime que « le travail des militants a payé. » Important pour construire l’après, à savoir les législatives. « Nous représentons la seule force de Gauche crédible », martèle la militante insoumise qui estime par ailleurs que ce résultat à Bagnols marque « une sanction claire du cluster macroniste qui tient Bagnols et le Gard rhodanien. » 

Emmanuel Macron justement, qui, comme en 2017, se classe troisième à Bagnols avec 20,55 % des suffrages (1 804 voix). « Ce n’est pas une surprise, dans un des départements les plus pauvres de France je ne suis pas étonné qu'il y ait un vote de contestation vers Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon et Éric Zemmour, même si une part de ces votes relève du racisme clair, qui est vrai dans beaucoup de départements du sud, contre lequel il faut lutter », affirme le co-réferent de LREM dans le Gard et coordinateur de la campagne présidentielle d’Emmanuel Macron dans le département Jérôme Talon. Et il le martèle, « on se bat tous les jours pour que ça aille mieux, qu'il y ait de l’emploi, il y a du travail à faire et on y est prêts. » 

Le président de l’Agglo du Gard rhodanien Jean-Christian Rey (LREM) voit quant à lui « deux visions qui s’affrontent » pour ce second tour à venir, et note « une abstention pas si forte que cela. » Elle est ce soir de 31,52 %, en hausse de deux points par rapport au premier tour en 2017. Quant au maire de Bagnols Jean-Yves Chapelet, non encarté chez LREM mais soutenu par le parti de la majorité présidentielle, il estime qu’« avoir une continuité gouvernementale est hyper important pour que tous les dispositifs dont bénéficie Bagnols, la rénovation urbaine, l’Opération programmée d’amélioration de l'habitat, l'Action coeur de ville, se poursuivent pour que nous continuions à transformer la ville. » 

Quant au député LREM de la troisième circonscription Anthony Cellier, il a réagi sur Twitter : 

Le choix est désormais clair : D'un côté, la France du repli sur soi, de la division ; De l'autre, la France qui défend haut les valeurs humanistes, qui combat toute forme de résignation. Une France conquérante pour répondre aux grands défis de demain. Le 24 avril, #AvecVous ! — Anthony Cellier (@anthonycellier) April 10, 2022

Les résultats complets à Bagnols : Marine Le Pen (Rassemblement national) : 30,09 % (2 629 voix), Jean-Luc Mélenchon (La France Insoumise) : 24,27 % (2 120 voix), Emmanuel Macron (La République en marche) : 20,65 % (1 804 voix), Eric Zemmour (Reconquête !) : 8,75 % (764 voix), Valérie Pécresse (Les Républicains) : 4,14 % (362 voix), Jean Lassalle (Résistons !) : 2,92 % (255 voix), Yannick Jadot (Europe écologie-les Verts) : 2,52 % (220 voix), Fabien Roussel (Parti communiste français) : 2,23 % (195 voix), Anne Hidalgo (Parti socialiste) : 1,75 % (153 voix), Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France !) : 1,50 % (131 voix), Philippe Poutou (Nouveau parti anticapitaliste) : 0,76 % (66 voix), Nathalie Arthaud (Lutte ouvrière) : 0,42 % (37 voix). 

Taux de participation 68,48 %, taux d’abstention 31,52 %. 

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

Bagnols-Uzès

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais