Beaucaire
Publié il y a 6 mois - Mise à jour le 10.08.2023 - Stéphanie Marin - 3 min  - vu 3333 fois

NÎMES/PONT DU GARD 2€, 12 mn de train, l'aqueduc et des animations

Emmanuelle, Sylvain et leur fille Pauline ont pu découvrir le Pont du Gard pour seulement 2€ l'aller-retour entre les gares de Nîmes-centre et Remoulins. 

- Stéphanie Marin

Pour la troisième année consécutive, la SNCF et la Région Occitanie ont organisé une opération exceptionnelle à destination du Pont du Gard pour seulement 2€ l'aller-retour, au départ de Nîmes. 

Cette opération issue d'un partenariat tripartite entre la SNCF, la Région Occitanie et le Pont du Gard, a été initiée en 2021. Pour 2€, les voyageurs profitent d'une soirée événementielle sur le site de l'aqueduc romain - à l'origine il s'agissait d'une journée loisirs-, au départ de la gare Nîmes-centre. Ce mercredi 9 août, 80 personnes ont embarqué dans un liO train en direction de la gare de Remoulins. Gare fermée depuis 1982 et dont la réouverture est prévue en 2026. "Cela nécessite la mise en place d'une procédure spéciale par les équipes de SNCF Réseau en termes d'accessibilité, de sécurité", précise Emmanuelle Arnaud, directrice de lignes SNCF TER Occitanie Est.

Dans le TER Occitanie spécialement affreté pour une soirée événementiel au Pont du Gard. • Stéphanie Marin

À travers ce bon plan, l'enjeu pour le groupe ferroviaire est "de faire connaître le train autrement et de valoriser les territoires". Emmanuelle Arnaud poursuit : "nous avons d'autres partenaires, le musée de la Romanité, le musée de Mende, mais aussi et plus récemment le parc Dinopedia à La Grand-Combe, etc." Autant de collaborations qui constituent un des leviers pour inciter les locaux et visiteurs à prendre le train. Rappelons que la Région s'est fixée un objectif de 100 000 voyageurs par jour d'ici 2030, soit environ 30 000 de plus qu'actuellement.

Certains voyageurs découvraient pour la première fois le Pont du Gard. • Stéphanie Marin

12 minutes de trajet, terminus tout le monde descend. "Nous sommes des usagers du TER, je l'ai pris tous les jours de travail", indique Sylvain. Avec son épouse Emmanuelle et leur fille, Pauline, cet Héraultais rencontré sur le quai de la gare de Remoulins s'apprêtait à découvrir pour la première fois le Pont du Gard. Au tarif de seulement 2€ par personne, aller et retour, l'affaire est bonne. "D'autant qu'on n'a pas à payer le parking !", souligne André, un voyageur nîmois. Comme les autres voyageurs - pour la plupart des Gardois mais aussi des Toulousains, des Parisiens et même des Néo-Zélandais en vacances à Castelnaudary - les Héraultais et le Nîmois ont pu apprécier les animations présentées ce mercredi. 

Sarah, salariée du domaine Diminoît créé en 2009 par Dominique Linsolas, à Bellegarde. • Stéphanie Marin

D'abord l'événement "Vignerons sur le Pont" organisé par le syndicat des Vins IGP Coteaux du Pont du Gard tous les mercredis entre le 12 juillet et le 16 août inclus, et en présence d'une douzaine de vignerons qui proposent leurs cuvées à la dégustation dans un esprit guinguette. "L'ambiance est très conviviale. Et pour nous, que ce soit lors de l'événément ou au domaine, on ressent les retombées économiques, ce n'est que du positif", indique Sarah, salariée du domaine Diminoît créé en 2009 par Dominique Linsolas, à Bellegarde.

Gill Jaume, du domaine Gilphine de Théziers. • Stéphanie Marin

Un peu plus loin, Gil Jaume co-gérant avec sa soeur, Delphine, du domaine Gilphine installé à Théziers, incite les visiteurs à jouer des coudes pour se faire servir. "C'est aussi grâce à ce genre d'opérations que l'appellation continue à grandir en termes de renommée." Ce vigneron écoule environ trois cartons de six bouteilles de rosé et de blanc et deux cartons de rouge par soirée de dégustation.

Une petite baignade dans le Gardon, juste avant un bon pique-nique et la découverte du spectacle son et lumière projecté sur le Pont du Gard.  • Stéphanie Marin

D'après les chiffres communiqués par Sébastien Arnaux, directeur du Pont du Gard, ce sont plus de 1 700 verres écoulés par date. Par le biais de ces deux opérations précitées, la volonté du directeur et de ses équipes est de véhiculer l'idée d'un monument, d'un patrimoine ancré dans son territoire, ouvert aux touristes mais aussi aux locaux pour faire perdurer un sentiment d'appartenance, mais aussi un lien social, le désir du vivre ensemble.

50 drones accompagnent le spectacle son et lumières sur le Pont du Gard.  • Stéphanie Marin

Un petit tour du côté des foodtrucks installés tout près du salon des vignerons, puis une fois la nuit tombée, direction les berges du Gardon pour assister au spectacle son & lumière "Notre vaisseau", avant de rejoindre la navette liO autocars à 23h et de reprendre le train pour rejoindre la gare Nîmes-Centre.

Stéphanie Marin

Beaucaire

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio