Article réservé aux abonnés
Publié il y a 8 mois - Mise à jour le 09.10.2023 - Sabrina Ranvier - 4 min  - vu 505 fois

LE DOSSIER Cévennes : cet internat où on se met au garde-à-vous (Partie 2)

Andréa Armand fait son lit au carré avant la revue des chambres. 

- Sabrina Ranvier

Ils ronchonnent à propos des livres trop longs à lire, s’emportent contre les emplois du temps trop chargés. Chaque année en septembre, la très grande majorité des ados de 17 ans retournent au lycée. Mais que deviennent ceux qui ont décroché ? Après avoir lâché un bac pro commerce, Yanis a cumulé des petits boulots. Arthur, Andréa ou Sirine possèdent un baccalauréat. Mais ils ont dévissé en BTS ou dans l’enseignement supérieur. Déboussolés, déscolarisés, parfois empêtrés dans des situations familiales compliquées, ils ont tous choisi volontairement d’intégrer l’Epide à La Grand'Combe. Dans cet internat de la deuxième chance, les 17-25 ans portent un uniforme, chantent la Marseillaise le vendredi. Mais, surtout, ils comblent leurs lacunes scolaires, passent leur permis et construisent des projets d’insertion.

Yanis a fait son lit "en batterie". Dans chaque chambre, un pense-bête avec photo montre comment on doit faire son lit. Deux méthodes sont admises : au carré ou en batterie.  • Sabrina Ranvier

Lit en batterie ou au carré

À 10h30, Camille se met de côté. Tout le monde se prépare pour la « revue des chambres ». Yanis et Cyprien rangent vite le souffleur et grimpent vers le deuxième étage de l’internat. Ouf, tout est nickel dans leur chambre. Les draps de dessus et de dessous ont été chacun roulés et placés en croix sur le lit avec le traversin par-dessus. « C’est le lit en batterie », montre Yanis. Cyprien ouvre l’armoire : elle est soigneusement rangée et il n’y a pas le moindre grain de poussière sur le dessus. Cyprien l'avoue : il a a pris l’habitude de l’ordre et, cet été, quand il est rentré chez ses parents, il s’est senti obligé de ranger tout son placard. À l’Epide, il a même changé de look. « La première semaine quand je suis arrivé ici, j’avais les cheveux longs. Ce n’est p …

Il vous reste 80% de l'article à lire.

Pour continuer à découvrir l'actualité d'Objectif Gard, abonnez-vous !

Votre abonnement papier et numérique
à partir de 69€ pour 1 an :

  • Votre magazine en version papier et numérique chaque quinzaine dans votre boite aux lettres et en ligne
  • Un accès illimité aux articles exclusifs sur objectifgard.com
Sabrina Ranvier

Gard

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio