Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 25.05.2024 - Lïana Delgado - 2 min  - vu 222 fois

NÎMES À la découverte de l’agriculture pour la jeunesse gardoise

Le stand "tonte de moutons" animé par le berger du domaine de Vallongue.

- Lïana Delgado

La 9e édition de la journée pastorale de Vallongue a été organisée ce vendredi 24 mai. 342 élèves de dix communes gardoises se sont rendus au domaine pour participer aux différentes activités.

Après une longue pause en raison de la crise sanitaire, la 9e édition de la journée pastorale de Vallongue a fait son grand retour ce vendredi 24 mai. Un événement organisé par la Chambre d'agriculture du Gard en collaboration avec Nîmes métropole. 342 enfants sont venus passer la journée au domaine de Vallongue. Sur l’ensemble de l’espace naturel, dix stands ludiques étaient proposés pour faire découvrir le monde de l’agriculture aux quinze classes présentes. La tonte des moutons, le stand de tri des déchets, le travail des chiens de berger, le travail du cheval, la découverte du métier d'agriculteur et d’apiculteur ont rythmé la journée des jeunes.

“On a fait un super jeu ! On avait plusieurs balles qui représentaient des déchets et il fallait les jeter dans la bonne poubelle puis on nous a parlé du compostage”, raconte Gabin, élève de CM1 à l’école Notre-Dame de Caissargues. Le stand du tri des déchets est tenu par Cyril Bibia, responsable de mission chez Suez pour Nîmes métropole. “Pour la journée pastorale, on a voulu leur enseigner le composteur bio-déchet en leur expliquant les différentes phases. Ce qui est très appréciable c’est qu’à leur jeune âge, les enfants connaissent le tri sélectif et sont déjà sensibilisés”, affirme le professionnel.

Cyril Bibia stand journée domaine de Vallongue
Cyril Bibia sur son stand.  • Lïana Delgado

Le domaine de Vallongue compte plus de trois hectares. Il appartient à Nîmes métropole. “Jean-Paul Fournier a eu l’idée d’investir dans ce magnifique domaine et a décidé que l’Agglomération soit propriétaire de cet espace naturel”, se réjouit Franck Proust, président de Nîmes métropole. Il ajoute : “On a investi dans nos racines rurales et ces racines sont notre identité et notre ADN. Il est important de les enseigner à nos jeunes et d’enseigner l’agriculture à nos jeunes.” Jean Paul Fournier conclut : “Ces jeunes qui viennent découvrir l'agriculture est un plus pour eux et pour nous tous car ils sont le futur.”

Les élus lors de la 9e édition de la journée Pastorale de Vallongue.
Les élus lors de la 9e édition de la journée Pastorale de Vallongue. • Lïana Delgado

Lïana Delgado

Nîmes

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio