Nîmes
Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 03.12.2022 - Yannick Pons - 2 min  - vu 703 fois

NÎMES La MDPH renforce son accompagnement envers les allocataires

La matinée portes ouvertes a été organisée par la MDPH de Nîmes

- Yannick Pons

Dans le cadre de la Journée internationale des personnes handicapées, une matinée portes ouvertes a été organisée par la MDPH de Nîmes. La finalité reside dans la facilitation et le renforcement de l'accompagnement dans les démarches des allocataires et des aidants.

La Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) de Nîmes a effectué une opération séduction, information mais aussi accompagnement, lors de sa première journée portes ouvertes ce samedi 3 décembre. Associations et agents de la collectivité étaient à l’écoute dans le salon de la rue Salvador Allende. Cette action fait écho au Schéma départemental des solidarités sociales 2022-2027 voté le 18 novembre dernier. L’enjeu est l’accompagnement renforcé indispensable des personnes en situation de handicap et de leurs aidants.

Opération séduction dans le salon Nîmois

Beaucoup de monde s’est ainsi retrouvé, dès 9h du matin rue Salvador Allende. Dans ce bâtiment nîmois à la façade vitrée de Jean’s Denim, un salon convivial avait été agencé par le personnel.

Patrick Person, casquette orange, non-voyant de Saint-Martin-de-Valgalgues, présente sa canne laser qui détecte les dangers • Yannick Pons

Au menu, une exposition « handicap et sociétés : du moyen-âge à nos jours », des stands emplois, droit des aidants, chiens guides d'aveugles, habitat, sport adapté (handicap psychique et non physique). « Le sport, c’est ce qui m’a permis d’échapper à mon autisme dans la vie courante. Savoir comment me déstresser, vider mon esprit, échapper à la boulimie et apprendre à être plus sociable », explique Kévin Lapeyre, vice-champion de France de 5 000 mètres en sport adapté.

Le casse-tête des dossiers

Au-delà de la démarche informative de l’organisme gardois, l’enjeu est aujourd’hui le renforcement de l’accompagnement des allocataires et des aidants dans les démarches administratives. Les dossiers MDPH peuvent devenir un véritable casse-tête. Des ateliers ont logiquement été lancés dans la matinée sur la présentation des services en ligne, la compréhension des notifications dudit service et surtout de l’aide pour compléter les dossiers.

Bientôt à Bagnols, Alès et Le Vigan

Dans la droite ligne de l’aide dans les démarches, le groupement d’intérêt public gardois a décidé d’ouvrir des antennes dans le Gard.

Christophe Serre et Kévin Lapeyre, au micro, présentent la matinée MDPH • Yannick Pons

« C’est une première, mais notre volonté est de pérenniser ce moment chaque année. Nous souhaitons renforcer l’accompagnement des personnes. Ainsi un accueil de proximité va être déployé par la création d’antennes, en commençant par Bagnols, Alès et Le Vigan », lance Christophe Serre, premier vice-président du conseil départemental délégué à l’Autonomie des personnes âgées et handicapées. La facilitation des démarches auprès de la MDPH jugées compliquées par les allocataires est donc amorcée.

Informations :

www.handicap.gard.fr
176 boulevard Salvador Allende, Nîmes
Téléphone : 04 66 05 42 00

La MDPH dans le Gard

La MDPH est un lieu d’accueil et d’accompagnement, d’accès unique aux droits et prestations en faveur des personnes en situation de handicap. 65 000 Gardois bénéficient actuellement d’un droit ouvert à la MDPH : allocation de transport, accompagnement scolaire, prestation de compensation. 55 agents du Conseil départemental sont affectés à la MDPH et 80 agents interviennent régulièrement sur les dossiers.

Yannick Pons

Nîmes

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais