Nîmes
Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 04.11.2023 - Anthony Maurin - 2 min  - vu 281 fois

NÎMES La Poudrière met le feu à l’automne !

Les Jardins de la Fontaine (Photo Anthony Maurin).

Entre souvenirs et absence : les mots de la compagnie La Poudrière vont résonner en fin d’année avec « Mémoire d’un paysage public », dispositif sonore sur QR codes disséminés dans les Jardins de la Fontaine du 24 novembre 2023 au 5 janvier 2024.

Les Jardins de la Fontaine, la source mère de Nîmes (Photo Anthony Maurin).

Grâce à la mise en place en 2022, d’un procédé sonore dans un lieu patrimonial, tel que le fort Saint André, La Poudrière a décidé d’approfondir ses recherches en ce qui concerne l’utilisation d’un QR code dans un espace public. Face à l’infinité des possibilités que peut offrir ce procédé, sans oublier toute la souplesse de sa technicité et de sa mise en place, il a été permis à la structure de réfléchir à autre chose.

« Cette démarche n’est en aucun cas un parcours touristique. Guide est un métier, et ce n’est pas le sujet de la compagnie La Poudrière que de se substituer à des connaissances et des savoir-faire. La proposition se porte essentiellement sur une approche sensible du territoire. Notre but est de faire entendre des histoires et des souvenirs singuliers, dans des lieux privilégiés. »

Les Jardins de la Fontaine (Photo Anthony Maurin).

Un lieu privilégié ? À Nîmes ? Les monuments romains sont gérés en délégation de service public par Edeis. Il resterait alors l’enceinte ou directement l’écrin le plus enviable. Il s‘est donc agi de demander aux Nîmois leurs souvenirs des Jardins de la Fontaine… de les écouter raconter leur jardin, l’intime de cet espace public et grâce à leurs témoignages, de formuler un récit capable de parler à tous, pour voir apparaître une parole d’une couleur particulière, celle d’une « famille » amoureuse de cette étendue poétique entre ville et colline, voie ombragée et verte, au sein d’une ville si souvent écrasée de soleil.

Toujours aux Jardins de la Fontaine (Photo Archives Anthony Maurin).

« Nous avons alors imaginé un dispositif sonore qui, grâce à des QR codes sérigraphiés sur des étiquettes d’arboretum, vont permettre d’entendre ces histoires parlées à l’aide d’un smartphone. Les QR codes sont placés dans des photos installées dans différents sites du jardin », explique la compagnie. Elle invite ainsi les publics à une flânerie à travers ces souvenirs vécus et racontés par des Nîmois en flashant ces QR codes au gré de leur promenade. Et si remontent à la surface quelques moments inoubliables, ils pourront, à leur tour, en faire part en prenant contact avec elle (lapoudriere.memoire@gmail.com). Et peut-être la verront-ils réapparaître en juin prochain cachée derrière un bosquet ou aux pieds de la Tour Magne…

Le dispositif sera mis en place une première fois du 23 novembre 2023 au 5 janvier 2024, puis dans une version enrichie durant les « Rendez-vous au Jardin » en juin 2024 et pendant tout l’été…

Anthony Maurin

Nîmes

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio