Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 08.04.2024 - Anthony Maurin - 3 min  - vu 477 fois

NÎMES Lancement de saison et conseil municipal

Le Conseil municipal de Nîmes le 6 avril 2024 (Photo Anthony Maurin)

Le Conseil municipal de Nîmes le 6 avril 2024 (Photo Anthony Maurin)

37 questions à l’ordre du jour du conseil municipal de la cité. Pas de gros dossiers.

Jean-Paul Fournier, maire de Nîmes (Photo Archives Corentin Corger)

Jean-Paul Fournier, maire de la ville, lance le conseil municipal par un mot qui rappelle les événements passés depuis la dernière réunion. « À la suite du nouvel épisode de tension sécuritaire au sein du quartier du Chemin-Bas-d'Avignon, j'ai rencontré le DIPN (directeur interdépartemental de la police nationale, NDLR), Jean-Philippe Nahon. J'ai ainsi insisté pour que l'État ne baisse pas la garde dans la lutte contre le trafic de drogue et maintienne une présence policière spécifique dans ce quartier comme dans les autres quartiers prioritaires. La ville de Nîmes assumera ses responsabilités dans son domaine de compétences, notamment en aménageant l'accès à l'école Georges-Bruguier pour faciliter l'accueil des familles. Plus largement, j'ai pu évoquer avec lui le calendrier d'ouverture du futur poste commun police nationale / police municipale à Pissevin et la signature du CSI qui devrait se faire dans les semaines à venir. »

Le maire a adressé ses félicitations à Frédéric Rimattei, nouveau directeur général du CHU de Nîmes. Ce dernier aurait fait l'unanimité du jury que le maire a présidé. Jean-Paul Fournier a également remercié le général de corps d'Armée, Patrice Janvier, qui a fait son adieu aux armes en choisissant les arènes. Mais c’est sur l'agenda de ce début de printemps, marqué par le lancement de la Contemporaine de Nîmes, que le maire a insisté.

Le Conseil municipal de Nîmes le 6 avril 2024 (Photo Anthony Maurin)
Le Conseil municipal de Nîmes le 6 avril 2024 (Photo Anthony Maurin)

« La Contemporaine fait suite au succès de l'exposition de Claude Viallat, avec pas moins de 16 000 visiteurs venus admirer les œuvres de cet artiste nîmois de renom. Lors de l'audience solennelle de l'Académie de Nîmes, j'ai rappelé que notre Ville était liée à la Culture grâce à un secteur associatif très impliqué et à une ambition politique forte. Dans le domaine culturel, j'ai tenu également à remercier Eddie Pons et Marion Mazauric pour le don des nouvelles du Prix Hemingway au Musée des Cultures Taurines Henriette et Claude Viallat. »

Le maire a rappelé la sortie des cartels de la feria de Pentecôte avec le retour d'Enrique Ponce et la présence de Sébastien Castella, le festival de Nîmes dans les arènes, avec 21 dates du 31 mai au 20 juillet, les animations pour les 140 ans des Halles, avec un week-end d'anniversaire, les 9 et 10 novembre, les animations du Tour de France : Nîmes va vivre au rythme de la grande boucle, jusqu'au 16 juillet prochain, arrivée de l'étape dans la commune.

Le Conseil municipal de Nîmes le 6 avril 2024 (Photo Anthony Maurin)
Le Conseil municipal de Nîmes le 6 avril 2024 (Photo Anthony Maurin)

« Celles-ci ont déjà commencé avec la dictée du Tour rassemblant 650 élèves nîmois au stade des Costières. Dans cette même lignée, 300 enfants ont participé à l'arrivée de la flamme olympique des ALAé, sur le parvis de la Maison Carrée, après avoir parcouru 50 km et sillonné 29 écoles. Si les enfants sont témoins du dynamisme sportif, il en est tout autant pour les plus grands comme en témoigne le succès retentissant du Nîmes Urban Trail, rassemblant près de 9 000 coureurs, venus de toute la France, et au-delà. Les évènements sportifs sont de véritables fêtes populaires, rassemblant tous ceux qui croient aux valeurs du sport, notamment la solidarité. »

Les élus du conseil municipal des jeunes ont planté quatre arbres au square Jean-Lasserre qui symbolisent la devise de la République et la Paix. Depuis 2020, l'un des engagements de la Ville est justement de sensibiliser les enfants à la citoyenneté, à la nature et également au « bien-manger ». Rappelons que la ville de Nîmes prépare dans la cuisine centrale des repas composés de plus de 50 % de produits issus des circuits de proximité et 40 % de produits bio avec un objectif de 50 % avant fin 2026.

Le Conseil municipal de Nîmes le 6 avril 2024 (Photo Anthony Maurin)
Le Conseil municipal de Nîmes le 6 avril 2024 (Photo Anthony Maurin)

Autre sujet après les jeunes, les plus âgés. « Un an après la mise en place du Conseil communal des aînés, j'ai rassemblé les membres de cette instance. J'ai tenu à les féliciter pour le travail fourni en 2023 sur le non-respect des règles de circulation des trottinettes en zone piétonne et l'expérimentation de l'habitat inclusif. Bien vieillir ensemble est une chance que nous devons chérir et cultiver, tout comme le Devoir de Mémoire auprès des jeunes générations. »

Après Andrée Julien, c’est l'Amiral Philippe-de-Gaulle, résistant lui aussi de la première heure, qui s'est éteint à l'Institution nationale des Invalides et qui a été salué par Jean-Paul Fournier qui a tenu à avoir une pensée pour les victimes des intempéries qui ont frappé dernièrement notre département. Pour finir, « c'est avec beaucoup d'émotions que j'ai appris le décès de Gérard Pantel, véritable figure emblématique de la Ville et gérant du fameux café-brasserie « Le Pantel ». Il restera à jamais gravé dans nos mémoires pour son sourire chaleureux et sa convivialité sans égal. »

Anthony Maurin

Nîmes

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio