Publié il y a 25 jours - Mise à jour le 18.06.2024 - Anthony Maurin - 2 min  - vu 126 fois

NÎMES L’appel du général a unifié la France

Appel 18 juin de Gaulle 2024 Nîmes (Photo Anthony Maurin)

Le maire de Nîmes et le préfet vont déposer une gerbe au monuments aux martyrs de la résistance et de la déportation (Photo Anthony Maurin)

C’était le 18 juin 1940 et nous sommes le 18 juin 2024. 84e anniversaire de l’appel lancé par le du général de Gaulle.

La France vit actuellement un mouvement sociétal fort et en faisant un petit retour en arrière certaines dates sont bonnes à mettre en perspectives.

Mais revenons en arrière. Le 18 juin 1940, le général de Gaulle obtient de Winston Churchill l'autorisation de s’exprimer à la radio anglaise (BBC). Ce premier discours historique est une réponse à celui du maréchal Pétain radiodiffusé la veille et qui annonçait la fin des combats.

Appel 18 juin de Gaulle 2024 Nîmes (Photo Anthony Maurin)
La gerbe (Photo Anthony Maurin)

Le 22 juin de Gaulle parle de nouveau à la BBC pour répondre aux conditions de l’armistice qui sont désormais connues. Jusqu’à la fin du mois de juillet, il s’exprime régulièrement à la radio de Londres. Le 30 juillet, il fait réaliser une affiche qui synthétise sa position et s’adresse « A tous les Français ».

« Moi, général de Gaulle, actuellement à Londres, j'invite les officiers et les soldats français, qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s'y trouver, avec leurs armes ou sans leurs armes, j'invite les ingénieurs et les ouvriers spécialistes des industries d'armement qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s'y trouver, à se mettre en rapport avec moi. Quoi qu'il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas. Demain comme aujourd'hui, je parlerai à la radio de Londres. » Ainsi le général de Gaulle terminait son discours qui n’a été entendu, le jour-même, que par peu de Français.

Appel 18 juin de Gaulle 2024 Nîmes (Photo Anthony Maurin)
Le maire de Nîmes et le préfet vont déposer une gerbe au monuments aux martyrs de la résistance et de la déportation (Photo Anthony Maurin)

Pour commémorer cet instant historique, Jean-Paul Fournier, maire de Nîmes et Monique Boissière, conseillère déléguée aux armées et au monde combattant représentait la cité. Une partie de l’opposition était aussi présente tout comme le préfet Jérôme Bonnet qui a lu le message de la ministre des armées Patricia Miralles.

« Il y a 84 ans, en jetant sur le papier son discours avec ardeur dans l’anonymat d’un après-midi d’été, le général de Gaulle a aussi écrit notre destin, et notre histoire. En ce jour, alors que la Nation reconnaissante commémore les 80 ans des Débarquements et de la Libération, notre gratitude s’exprime envers lui, envers ses compagnons et toutes celles et ceux qui l’ont rejoint et suivi. Ensemble, ils exprimèrent une idée simple, mais conforme à ce qu’est la France : que rien ne pouvait exister ni demeurer sans liberté. »

Appel 18 juin de Gaulle 2024 Nîmes (Photo Anthony Maurin)
En bas, dans la crypte, ici imagée (et sculptée par Jean-Charles Lallement), l'écoute par des Français bien informés du discours à la radio (Photo Anthony Maurin)

Autre lecture, celle de la classe Défense du collège Feuchères. Pour d’autres, comme Jean-Paul Boré, cette journée fait appel à d’autres souvenirs. « Oui la tentative de récupération du général de Gaulle par le RN et Marine Le Pen est une véritable escroquerie politique et historique comme l’indique Laurent Joffrin dans Libération ».

Jean-Paul Boré rappelle aussi que l’extrême Droite n’en était pas à son coup d’essai car Serge Martinez avait tenté de déposer une gerbe le 18 juin 1996. « Nous étions avec Pierre Ferretti, alors maire adjoint aux anciens combattants et Serge Martinez avait porté plainte. Il avait été défendu par l’avocate… Marine Le Pen. Un comité de soutien s’était créé et nous avions été relaxé. »

Appel 18 juin de Gaulle 2024 Nîmes (Photo Anthony Maurin)
La cérémonie nîmoise de l'appel du 18 juin du général de Gaulle (Photo Anthony Maurin)

Anthony Maurin

Nîmes

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio