Nîmes
Publié il y a 10 ans - Mise à jour le 06.04.2012 - abdel-samari - 1 min  - vu 69 fois

NÎMES : SPECTACLE DE DANSE "DAVAÏ, DAVAÏ, ...", CE JEUDI 05 ET VENDREDI 06 AVRIL 2012 AU THÉÂTRE

Spectacle de Danse "Davaï Davaï..." cette fin de semaine au théâtre de Nîmes.

Performance physique et alchimie poétique, un show de break- dance atypique où la technique, à toute épreuve, rivalise avec l’émotion.

Rendez-vous ce jeudi 5 et vendredi 6 avril 2012 à 20h

BRAHIM BOUCHELAGHEM est de ces autodidactes virtuoses, au parcours nourri d’échanges et de rencontres. Ce « poète », comme le dit Carolyn Carlson, embarque dans son hip hop Les Top 9, une troupe de breakers russes d’une énergie et d’une technique inégalables, champions des « battles of the year 2008 ». Davaï Davaï, « allez ! allez ! », est mené de bout en bout par des solos à couper le souffle.

Brahim Bouchelaghem a apprivoisé la personnalité de ces huit cadors russes en demandant à chacun de lui raconter une histoire intime. Alors, loin des journées infinies de Saint-Pétersbourg, les souvenirs affleurent sur la scène. Et les images défilent, de l’ivresse d’une bouteille de vodka lumineuse à la préparation quasi-mystique d’une battle. La perfor- mance athlétique déroule des parcours de vies. La dérive de la société russe, asservie par l’argent, touche à des thèmes universels. Ralentis ou accélérés, les mouvements sont époustouflants. Les sensations sont toujours fortes, jamais vécues à moitié. Cette maîtrise de soi fait voler en éclats les clichés du hip-hop. Le roubaisien d’origine khabile, aujourd’hui artiste associé au Ballet du Nord, n’a décidément pas trahi son père en appelant sa compagnie du surnom qu’il lui donnait enfant, « Zahrbat », celui qui ne tient pas en place.

Tarifs : 22€ / 20€ / 13€ / 09€

Abdel Samari

Nîmes

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais