Nîmes
Publié il y a 1 an - Mise à jour le 02.03.2023 - Anthony Maurin  - 4 min  - vu 2070 fois

NÎMES Une Table Ouverte et un coeur gros comme ça !

Table Ouverte Richelieu (Photo Anthony Maurin)IMG_0037

À gauche, Monique et ses amis du jour (Photo Anthony Maurin)

- Table Ouverte Richelieu (Photo Anthony Maurin)IMG_0037

Avec plus de 9 000 repas et 11 000 colis distribués, La Table Ouverte est une pépite sociétale qui vient en aide aux riverains du quartier populaire Richelieu

Venir en aide aux plus demunis et en situation de grande precarite. Répondre aux besoins vitaux des personnes en alimentation, hygiène et en insertion... Tels sont les enjeux avoués que prend en main l'association Table Ouverte située au 44 de la rie Richelieu à Nîmes.

Au centre, Jean-Pierre Vergniol, président de la Table Ouverte, accueille la Préfète, Marie-Françoise Lecaillon, en visite (Photo Anthony Maurin).

Dans la cour intérieure de cette maison du quartier Richelieu, un jeune aide. François, un saint. À 16 ans, il n’avait rien à faire de particulier pendant ses vacances scolaires alors il est venu donner un coup de main. "Je fais un peu de bénévolat, c’est sympa ! La première fois je suis venu avec ma tante mais il y a aussi ma grand-mère qui aide l’association. J’aime aider les personnes et surtout, j’aime vor leur sourire !" Un saint je vous dis.

Table Ouverte Richelieu (Photo Anthony Maurin)IMG_0037
La façade de l'association Table Ouverte ! (Photo Anthony Maurin) • Table Ouverte Richelieu (Photo Anthony Maurin)IMG_0037

Monique, bénéficiaire qui a souhaité ses 70 ans début février est heureuse d’avoir trouvé cette adresse. Pour elle, la Table ouverte, c’est plus qu’une table et plus qu’une ouverture.

Table Ouverte Richelieu (Photo Anthony Maurin)IMG_0037
Attention, le menu du jour ! (Photo Anthony Maurin) • Table Ouverte Richelieu (Photo Anthony Maurin)IMG_0037

"Je viens surtout pour la nourriture car je vis u peu dans la misère et ma petite retraite m’empêche, pour deux euros, d’être aidée. Au Cercle de l’Avenir o m’a dit de venir ici car il ne me restait même pas un euro pour vivre… Christian Bastid a fait le nécessaire pour que je puisse venir manger ici."

Ça, c’est pour le côté pratique, pragmatique. Mais Monique vient ici pour se nourrir intellectuellement. "J’aime venir pour voir les gens, pour discuter avec eux. Sans la table ouverte où je viens tous les matins prendre le petit-déjeuner, tout cela me manquerait…"

Table Ouverte Richelieu (Photo Anthony Maurin)IMG_0037
La Préfète prend le petit-déjeuner (Photo Anthony Maurin) • Table Ouverte Richelieu (Photo Anthony Maurin)IMG_0037

Une fille et un fils éloignés, Monique vit seule depuis 40 ans. "J’aime cette ambiance, ici on ne fait pas que vous donner à manger ! Les bénévoles sont compréhensifs, ils ne vous jugent pas, on se sent comme des coqs en pâte !"

L’été le mardi, elle vient chercher son colis hebdomadaire. L’hiver, c’est différent. "On se sent traités comme tout le monde, c’est ben. Sans critiquer parce que j’y suis allée pendant huit ans, je préfère ici que les Restos du Cœur. Je n’ai honnêtement jamais trouvé d’aide équivalente à celle que m’apporte la Table Ouverte !"

Table Ouverte Richelieu (Photo Anthony Maurin)IMG_0037
À gauche, Monique et ses amis du jour (Photo Anthony Maurin) • Table Ouverte Richelieu (Photo Anthony Maurin)IMG_0037

Mais toute cette aide a un coût. Avant de parler budget, parlons actions. En 2021, la Table Ouverte a concerné la bagatelle de 240 femmes et 359 hommes soit 599 personnes ! Des gens humbles, démunis mais qui veulent conserver leur dignité. En 2021 puis en 2022, les subventions de l’État pour la Table Ouverte augmentent logiquement pour atteindre l’année dernière et à la faveur d'une enveloppe gonflée sur l’aide alimentaire, la DDETS a alloué une subvention de 35 000 euros.

Table Ouverte Richelieu (Photo Anthony Maurin)IMG_0037
À droite, François a aidé au servie du petit-déjeuner (Photo Anthony Maurin) • Table Ouverte Richelieu (Photo Anthony Maurin)IMG_0037

Table Ouverte dispose de près de quarante bénévoles et de trois salariés à temps partiel. La hausse des prix est un nouveau problème pour le président Jean-Pierre Vergniol. Agréée le 4 août 2017 pour une durée de 10 ans, son association connaît des troubles rarement observés.

L’accueil, l’écoute, les échanges sont la base du propos. Les petits-déjeuners offerts et les repas à un euro, sans compter sur les colis alimentaires, les colis de produits d'hygiène, ou encore les douches gratuites et les dons de petit mobilier et de vaisselle ont un coût certain.

Table Ouverte Richelieu (Photo Anthony Maurin)IMG_0037
Les rermerciements sont nombreux (Photo Anthony Maurin) • Table Ouverte Richelieu (Photo Anthony Maurin)IMG_0037

Hors saison estivales, les repas peuvent être pris à emporter ou consommer sur place. L'été, la distribution hebdomadaire de colis alimentaires est mise en place. Qui vient ici ? Un public majeur avec une majorité d'hommes, des personnes seules, près de 100 retraités, plus de 200 bénéficiaires du RSA ou de l'AAH, des personnes vivant à la rue et quelques jeunes en rupture familiale.

L’année dernière, 699 douches ont été prises et 800 vêtements et linge de maison distribués. Enfin, 1 970 serviettes de toilettes furent lavées sur place. Des besoins nécessaires, de ceux qui font la différence en des êtres humains et des animaux. Ici, l’Homme est vu dans toute sa grandeur alors qu’il est au plus bas de l’échelle sociale. Ici, nul n’est oublié.

Table Ouverte Richelieu (Photo Anthony Maurin)IMG_0037
La belle ambiance de l'association lors d'un petit-déjeuner (Photo Anthony Maurin) • Table Ouverte Richelieu (Photo Anthony Maurin)IMG_0037

Pour Jean-Pierre Vergniol, "Comme bénévoles, avant, nous avions beaucoup de retraités mais maintenant on a plus de jeunes. Hélas pour nous, ils trouvent du travail et ne restent pas longtemps chez nous. L’association Arap Rubis nous aide aussi et nous avons souvent des demandeurs d’asile qui viennent filer la main. En fait nous prenons toutes celles et tous ceux qui veulent s’occuper des autres. Quand ils viennent, ils savent pourquoi."

Table Ouverte Richelieu (Photo Anthony Maurin)IMG_0037
La Table Ouverte au 44 de la rue Richelieu (Photo Anthony Maurin) • Table Ouverte Richelieu (Photo Anthony Maurin)IMG_0037

Ouverte cinq jours sur sept, hors week-ends et jour fériés, la Table Ouverte sert entre 50 et 60 repas par jour. "Pour la première fois nous avons fait appel au contrat de ville pour essayer de faire des sorties afin de visiter Nîmes, d’aller au Grau-du-Roi pour voir la mer ou au Pont-du-Gard ! On aimerait aussi participer à la fête des voisins, il faut aider les gens à prendre du plaisir, à les faire voir d’autres choses, ailleurs" conclut le président Vergniol.

Anthony Maurin

Nîmes

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio