Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 03.03.2024 - Anthony Maurin - 4 min  - vu 418 fois

TOROS Revoilà la Primavera !

Coordination des clubs taurins de Nîmes et du Gard Primavera de la tauromachie Bellegarde 2024 (Photo Anthony Maurin)

A vous de jouer ! (Photo Anthony Maurin)

Les 22, 23 et 24 mars prochains aura lieu à Bellegarde la deuxième édition de la Primavera de la tauromachie organisée par la Coordination des clubs taurins de Nîmes et du Gard.

Roland Cecchi Tenerini, président de la Coordination des clubs taurins de Nîmes et du Gard, fait le point : « Après trois ans d’arrêt, la Primavera est revenue l’année dernière à Bellegarde. Nous avons voulu relancer ce week-end en début de temporada. Nous sommes dans la continuité, mais nous allons accentuer et compléter les liens entre les tauromachies espagnole et camarguaise. Nous conservons notre ADN qui est celui de la transmission des cultures taurines. »

Coordination des clubs taurins de Nîmes et du Gard Primavera de la tauromachie Bellegarde 2024 (Photo Anthony Maurin)
Roland Cecchi Tenerini et Gilles Roussel de la Coordination des clubs taurins de Nîmes et du Gard pour parler de la nouvelle édition de la Primavera de la tauromachie à Bellegarde (Photo Anthony Maurin)

Toutes les animations proposées durant ce week-end seront gratuites (hormis la novillada sans picadors). Un bolsin avec huit jeunes, un tentadero de machos avec trois maestros et d’autres bricoles sympathiques « C’est possible grâce à nos partenaires et à nos sponsors évidemment. Merci à eux ! » Il faut tout de même rappeler que la Coordination est la structure qui abrite sous son aile 32 clubs taurins dispersés sur le territoire gardois.

« Pour le tentadero de machos nous avons fait le pari du vrai. Les ganaderos viendront avec des novillos qu’ils veulent vraiment tester, pas pour le public. On leur a donc demandé de choisir les toreros pour les toréer. Des explications seront données au public avant et après la tienta, les ganaderos et les toreros pourront parler librement et donner leur ressenti à chaud », poursuit Roland Cecchi Tenerini.

Coordination des clubs taurins de Nîmes et du Gard Primavera de la tauromachie Bellegarde 2024 (Photo Anthony Maurin)
A vous de jouer ! (Photo Anthony Maurin)

Bon, le parrain de cette nouvelle édition n’est autre qu’un habitué de la coordination en la personne du futur ex mayoral du Marquis d’Albaserrada, le Beaucairois Fabrice Torrito. Le parrain viendra avec deux erales de son cru qui sortiront lors du bolsin. Parlons-en ! « Le concours des jeunes apprentis toreros, le bolsin, sera une innovation pour nous. Nous voulons mettre l’accent sur le travail des élevages et pour les toreros nous avons fait un appel à candidatures en France et en Espagne. Nous avions huit postes à pourvoir et les finalistes pourront combattre et mettre à mort les erales de Fabrice. Les meilleurs novilleros seront inclus à Vauvert et surtout à la feria d’Alès », poursuit le président.

Coordination des clubs taurins de Nîmes et du Gard Primavera de la tauromachie Bellegarde 2024 (Photo Anthony Maurin)
Les clubs de la Coordination (Photo Anthony Maurin)

De la Coordination, Gilles Roussel revient sur l’histoire. « Depuis 2006, on organise ce moment taurin et nous ne dérogeons pas à notre règle qui est celle de la gratuité pour l’accès au plus grand nombre. Cette deuxième année à Bellegarde mêle les immuables aux nouveautés. Les spectacles sont de qualité avec des moments conviviaux. »

Dès le vendredi au foyer Albaric (Nîmes) le public pourra rencontrer le parrain, les ganaderos, les matadors et les novilleros, lors de la soirée inaugurale.

Passons au samedi matin à 10h avec le bolsin de quatre vaches des héritiers de François André pour Santiago Lopez de Salamanque, Hugo Tarbelli d’Adour Aficion, Javier Cuartero d’Alicante, Carlos Tirado d’Algaba, Andy Martin de l’AFAP, Luis Torres de Béziers, Diego Mateos de Salamance et Manuel Fuentes, le Gardois de l’école taurine de Séville.

Coordination des clubs taurins de Nîmes et du Gard Primavera de la tauromachie Bellegarde 2024 (Photo Anthony Maurin)
La tombola (Photo Anthony Maurin)

Dans la foulée, le midi, tapas y vino pour débriefer et prendre du bon temps. À 15h, la finale du bolsin avec deux erales du Marquis d’Albaserrada. À 15h45, une démonstration de course camarguaise sera organisée avec deux taureaux de la manade Didelot-Langlade pour les élèves raseteurs de l’école de Bouillargues.

« Pour les intrépides une vache emboulée leur permettra de se tester au raset ou avec la muleta ! », sourit Gilles Roussel. Le dimanche à 10h, trois machos de Yonnet, F. André et Turquay tientés par des maestros de la maison. Luis Gerpe a été choisi par Charlotte Yonnet, Tibo Garcia par les héritiers de François André et Solalito par Turquay.

Pecho de Solalito sur son toro d'alternative (Photo Anthony Maurin).

Le grand repas de l’aficion (au tarif de 30 euros repas et place pour la NSP) se réserve sur le site de la coordination, au 06.11.55.65.12 ou au bar Le Mistral à Bellegarde.

La novillada sans picadors, organisée par l’association Bellegarde, passions et traditions dans le cadre du 8e trophée Sébastien Castella et de la première journée du trophée Gard Cévennes Camargue. Pour l’heure, Roland Durand et La Paluna enverront trois novillos chacun. Face au bétail, Victor, de l’école taurine d’Arles, Cristian Restrepo de Navas del Rey et Julio Norte de Salamanque.

Coordination des clubs taurins de Nîmes et du Gard Primavera de la tauromachie Bellegarde 2024 (Photo Anthony Maurin)
La Primavera sera un bel événement taurin (Photo Anthony Maurin)

Roland Cecchi-Teneriini ajoute : « La coordination achète pour 1 000 euros, en lien avec le Conseil départemental qui nous aide aussi, pour chacune des trois étapes du trophée Gard Cévennes Camargue, nous voulons soutenir les valeureux organisateurs de ces événements. Nous voulons faire les choses ensemble mais avec un seul élan au service de la tauromachie. Nous devons remercier nos bénévoles qui rendent tout cela possible et qui bossent à 20 ou 30 depuis le mois d’août. Merci aussi et encore à nos partenaires, plus nombreux cette année et toujours aussi courageux ! »

Les arènes de Bellegarde (Photo Archives Anthony Maurin).

Une tombola sera organisée avec un tirage au sort avant le paseo de la NSP. « Certains d’entre nous ont décidé de se vendre alors j’espère qu’il y aura de nombreux participants ! », conclut Gilles Roussel qui rappelle que l’affiche du week-end est l’œuvre de Martine Tichit, comme en 2023, elle qui a des racines Lozériennes mais qui aime la Camargue. Une exposition de ses œuvres est prévue à Bellegarde.

Anthony Maurin

Gard

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio