Actualités
Publié il y a 5 mois - Mise à jour le 14.06.2022 - pierre-havez - 1 min  - vu 1097 fois

NÎMES Pilier du tribunal judiciaire, Jean-Pierre Bandiera s'en va

L'avocate Isabelle Mimran témoigne elle aussi de "l'honneur" d'avoir côtoyé le juge Jean-Pierre Bandiera pendant 38 ans à Nîmes... (Photo : PH)

Véritable pilier de la juridiction nîmoise depuis 40 ans, le vice-président du tribunal judiciaire de Nîmes, Jean-Pierre Bandiera, tient sa dernière audience ce mardi 14 juin. Le magistrat a fait valoir ses droits à la retraite.

Au moment où il s'apprête à ouvrir sa dernière séance du tribunal correctionnel, nombre de ses collègues du siège, du Parquet, des greffes et du barreau de Nîmes font irruption dans la salle d'audience pour lui dire au revoir. « Nous voulons vous faire part de l'honneur et du plaisir d’avoir pu travailler avec vous toutes ces années, déclare solennellement le procureur adjoint, Stéphane Bertrand. Car outre des valeurs fermes, vous avez été à la recherche du dialogue et fait preuve d'une certaine idée de la Justice et de beaucoup d’humanité. Vous laisserez une trace qui n’a pas fini de nous inspirer à Nîmes. »

Visiblement ému, Jean-Pierre Bandiera est brièvement revenu sur son riche parcours au sein du tribunal de Nîmes. « Il s'agît aujourd'hui de ma dernière audience après 40 ans de parcours judiciaire. Ce métier m’a toujours passionné et j’ai toujours eu pour but d'être un soldat de la loi et le gardien de nos libertés individuelles, que ce soit au Parquet, à mes débuts, puis à l’Instruction, comme juge des libertés et de la détention et enfin comme président d'audience collégiale », a résumé ce grand juge respecté pour son intégrité, ses engagements syndicaux et son humanité.

Pierre Havez

Pierre Havez

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais