Politique
Publié il y a 4 ans - Mise à jour le 23.06.2018 - tony-duret - 2 min  - vu 795 fois

FÊTE DE LÉZAN "C'est l'esprit de la fête de l'Humanité", témoigne Vincent Bouget

L'écrivain Roger Martin lors de la présentation de son livre "le rêve brisé". Photo Tony Duret / Objectif Gard

Depuis hier (vendredi 22 juin) et jusqu'à dimanche, la fête de Lézan bat son plein et propose concerts, débats et bons moments. Le tout sous un soleil radieux !

Ce samedi matin, au champ des Ristes entre Lézan et Massillargues-Attuech, le secrétaire départemental du Parti Communiste dans le Gard, Vincent Bouget, vérifie les derniers détails avant l'arrivée massive du public dans l'après-midi et, surtout, pour la grande soirée qui verra le Massilia sound system se produire sur une scène champêtre.

Cette fête de Lézan, qui a connu son heure de gloire dans les années 70-80, c'est tout un symbole pour de nombreux communistes : "c'est l'esprit de la fête de l'Humanité", tranche Vincent Bouget qui concède toutefois, avec lucidité, que le festival gardois a perdu de sa superbe. "Mais on reconstruit petit à petit. On franchit des paliers", poursuit le patron du PCF. Et ça marche ! Du moins, ça se ressent dans les préventes : "On a doublé par rapport à l'an dernier, se félicite-t-il. On espère faire venir 2 000 personnes cette année !"

Vincent Bouget, secrétaire départemental du PCF dans le Gard. Photo archive Tony Duret / Objectif Gard

Certains sont déjà là. Ils mangent, boivent un coup, débattent. Certains font même les trois ! C'est l'esprit de cette fête de Lézan. On se balade. On s'arrête pour écouter Roger Martin, un écrivain du Vaucluse, qui présente "Le rêve brisé", son livre sur Martin Luther King. Quelques stands plus loin, après avoir dépassé des associations toujours très dynamiques, on tombe sur l'espace éducation populaire où l'on parle en toute simplicité de "convergences éducatives". Quant à ceux qui ne veulent ni écouter, ni parler, ils peuvent se rabattre sur les nombreux espaces prévus pour déjeuner ou se désaltérer. "Ici, c'est un mélange de réflexion et de fête", synthétise Vincent Bouget avant de repartir faire une dernière inspection du côté de la guinguette centrale.

Fête de Lézan : Champs des Ristes – Lézan / Massillargues-Attuech – (face à la poterie de La Madeleine). Prévente pass 3 jours : 12€ pour l’achat dans une section communiste / 15€ sur la fnac (www.fnac.com). Sur place : 15€ par soir. Gratuit pour les moins de 16 ans – Gratuit le Dimanche – Carte bleue acceptée. Tout le programme sur ce lien

Tony Duret

Tony Duret

Politique

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais