Publié il y a 29 jours - Mise à jour le 14.06.2024 - TA - 1 min  - vu 588 fois

PONT-SAINT-ESPRIT La majorité municipale répond sèchement à Claire Lapeyronie

L'hôtel de ville de Pont-Saint-Esprit (DR)

Suite à la démission du maire de Pont-Saint-Esprit Gérome Bouvier pour raisons de santé annoncée ce matin, le groupe de l’ancienne maire de Pont-Saint-Esprit Claire Lapeyronie, désormais dans l’opposition, avait réagi, évoquant notamment « un hold-up programmé » de l’élection. La majorité réplique cet après-midi, elle aussi par voie de communiqué.

Et le ton de ce communiqué n’est guère plus aimable que celui qui l’a engendré : « Madame Lapeyronie dans son communiqué de presse a réagi en oubliant son propre parcours et son petit arrangement en 2018 avec le maire de l’époque (Roger Castillon, ndlr) qui s’est retiré à son profit en cours de mandat. Pour rappel, le hold-up dont elle parle, c’est elle qui l’a organisé en se déchirant avec ses colistiers démontrant ainsi son sens de la mesure. »

| Lire aussi : PONT-SAINT-ESPRIT Démission de Gérome Bouvier : Claire Lapeyronie parle d’un « hold-up programmé »

Le communiqué, envoyé par le cabinet du maire, poursuit ainsi : « Quant au qualificatif d’ubuesque, nous lui rappelons son score des municipales partielles intégrales du 28 avril dernier : 14.84%. Les spiripontains n’ont besoin de personne pour savoir que Gérôme Bouvier est un homme intègre, honnête et que faire de la petite politique sur la santé de quiconque est mal à-propos. »

Puis, rappelant que le colistier de Claire Lapeyronie Daniel Mouchetant a lui aussi démissionné dernièrement, le communiqué pose la question : « Y a-t-il de nouvelles dissensions chez de ‘Pont d’abord’ ? Pourtant ils ne sont que deux ! De plus, les deux suivants de cette liste n’ont pas souhaité siéger au côté de la conseillère d’opposition. »

Le texte s’achève ainsi : « Nous réitérons tous nos voeux de prompt rétablissement à Gérome Bouvier. Nous tenons à rassurer les spiripontaines et les spiripontains, l’équipe est au travail comme nous nous y étions engagés. »

TA

Politique

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio