Publié il y a 5 mois - Mise à jour le 25.10.2023 - Corentin Migoule - 1 min  - vu 257 fois

ALÈS Les soutiens-gorge d'Octobre rose : "Le challenge de la sensibilisation a été atteint"

OCTOBRE ROSE ALÈS

Le plafond de soutiens-gorge va être retiré dans les prochains jours.

- Corentin Migoule

Les 2 000 soutiens-gorge pendus depuis le début du mois au dessus du Pont Neuf regagneront bientôt les cartons, remplacés par le plafond lumineux des fêtes de fin d'année. 

"Le challenge de la sensibilisation a été atteint", apprécie Léa Boyer, conseillère municipale de la ville d'Alès, à l'initiative d'une opération menée dans le cadre de la campagne annuelle d'Octobre rose en partenariat avec l'association Les Amazones. Le mois dernier, fin septembre, 2 000 soutiens-gorge collectés pendant des mois étaient pendus sur des cordelettes trônant au dessus du Pont Neuf, à Alès (revoir ici). 

Tout au long du mois, le ciel de soutiens-gorge n'a cessé d'interpeller automobilistes et passants, indirectement invités à la lecture de pancartes faisant la promotion du dépistage et de la prévention. "À chaque fois que je passe devant, je vois des gens prendre des photos. Ça veut bien dire que ça attire la curiosité", constate l'élue municipale. Mais l'opération touche à sa fin et les soutiens-gorge vont regagner les cartons.

OCTOBRE ROSE ALÈS
Le plafond de soutiens-gorge va être retiré dans les prochains jours. • Corentin Migoule

Si l'éventualité d'une distribution a un temps été évoquée, elle a rapidement été écartée en raison de l'état dégradé des soutiens-gorge. "Il a plu, ils ont pris l'eau et sont trop abîmés. On va stocker ceux qui sont en assez bon état et on les ressortira l'année prochaine", annonce Léa Boyer. Une manière d'indiquer que la démarche sera reconduite. 

Voire même accentuée ! "Pourquoi pas relancer une nouvelle collecte pour arriver à couvrir tout le pont", échafaude la conseillère municipale. Dans quelques jours, les soutiens-gorge d'Octobre rose auront fait place nette au traditionnel plafond lumineux installé par les agents de la SPIE qui scintille chaque année à l'approche des fêtes de Noël.

Corentin Migoule

Santé

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio