Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 17.04.2024 - Camille Graizzaro - 3 min  - vu 11617 fois

BEAUCAIRE Échanger un trombone contre une maison : le défi fou de Chamaelloow

Maéva, alias Chamaelloow, s'est lancé le défi fou d'échanger un trombone contre une maison.

L’influenceuse beaucairoise Maéva Batista, alias Chamaelloow, s’est lancé le défi fou d’échanger un trombone contre une maison. Elle en est actuellement à son cinquième échange.

Et si vous échangiez un trombone contre une maison ? Voilà le défi fou que s’est lancé Maéva Batista, plus connue sou le nom de Chamaelloow, une influenceuse beaucairoise de 24 ans. Elle en est actuellement à son 5e échange : le trombone a été troqué contre un porte-clé chat, puis contre une pyramide holographique. Cette dernière a été échangée contre des écouteurs sans fils, eux-mêmes négociés contre un iphone 7 avec une coque pyrogravée, qui a été monnayé contre une formation aux réseaux sociaux d’une valeur de près de 2000 euros.

Le challenge, plusieurs fois tenté, n’a été réussi que deux fois. Le créateur de concept est Kyle McDonald, un canadien qui a réussi en 2005 à échanger un trombone rouge contre une maison, histoire qu’il raconte dans son livre « Un trombone rouge ». Parmi les objets échangés, on retrouve (de façon non exhaustive) une pompe à bière, une après-midi avec Alice Cooper, un an de location à Phoenix et finalement, une maison au Canada. Le challenge a ainsi été réalisé en un an et 15 échanges. Plus localement, le français Stanislas Wodzynski a échangé en 2012 un haricot contre la construction d’une bibliothèque pour un orphelinat bulgare.

Si certains challengers se sont imposés des règles (Kyle McDonald par exemple, effectuait chaque échange dans une ville différente, Demi Skipper, qui a réussi le défi à partir d’une épingle, refusait d’échanger avec une personne qu’elle connaissait), Maéva elle, est prête à tout pour réussir. Elle a ainsi commencé sa série d’échanges avec des amies, et chaque rencontre fait l’objet d’un vlog, une petite vidéo, qu’elle poste ensuite sur sa chaîne Youtube.

Capture d'écran du vlog sur le 5e échange de Chamaelloow, un iphone 7 contre une formation valant presque 2000 euros.

« Pour moi c’est du donnant-donnant, on partage un moment ensemble : dans les vidéos la personne se présente, peut dire un peu tout ce qu’elle veut, on fait des activités ensemble… ça lui offre un peu de visibilité aussi ! Je vais découvrir de nouvelles personnes, ça va aboutir à de nouvelles amitiés par exemple.» Pour Maéva, ces moments de partage s’ajoutent à la valeur de l’objet qu’elle échange pour compenser la différence avec celle (plus importante) de l’objet qu’elle reçoit. « On discute toujours avec les personnes des objets que l’on va échanger, on négocie. De mon côté, j’essaie aussi de vérifier que la personne n’effectue pas l’échange que pour l’objet lui-même, j’aimerais qu’elle en ait vraiment l’utilité. »

Maéva se donne un an pour obtenir sa maison, « même une tiny house m’irait, tant que c’est un lieu habitable je serais très heureuse et reconnaissante ». Pas de limite géographique en revanche, elle est prête à aller loin pour son projet. Et si elle n’y arrive pas tout de suite, elle compte bien s’accrocher. « Je n’abandonne jamais, ce mot ne fait pas partie de mon vocabulaire. Abandonner serait pour moi un échec, plus que si je n’arrive pas à atteindre mon objectif. Avec ce challenge, je veux montrer que tout est possible quand on croit en soi, et que même si on rencontre plusieurs échecs, le succès finit toujours par arriver. »

Pour suivre le challenge de Maéva:

Vous pouvez suivre le défi de Maéva sur sa chaîne Youtube, son TikTok, son Instagram et ses autres réseaux sociaux grâce Chamaelloow, son nom de scène. Pour échanger un objet avec elle, rendez-vous par email à l'adresse echange@chamaelloow.com

Camille Graizzaro

Société

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio