Publié il y a 1 an - Mise à jour le 01.04.2023 - C.Mi - 2 min  - vu 777 fois

FOOTBALL Mahamat sauve encore l'OAC qui rentre avec un point de Saint-Priest

Alès

L'OAC ramène un point de so voyage à Saint-Priest.

- Archive OAC

Grâce à un pénalty transformé par Mahamat en fin de match, l'OAC a ramené un point de son déplacement dans le Rhône. Il valait mieux pour ne pas laisser Saint-Priest revenir au classement. 

En novembre dernier, le match aller s'était conclu par une courte victoire (0-1) des San-priods. C'était sur le synthétique de Louis-Pautex à Uzès, sur lequel l'OAC a laissé des plûmes. Si les visiteurs avaient livré une copie plutôt séduisante, le contexte était particulièrement défavorable aux Cévenols. Quelques jours après la démission de Stéphane Saurat, Christophe Bosne-Vialet assurait l'intérim en attendant la nomination d'un nouvel entraîneur. Le secteur défensif était diminué par de nombreuses absences et le groupe était affecté par un drame qui venait de toucher Paul Bonneau. Pour couronner le tout, Diaguely Dabo recevait un carton rouge sévère en fin de match. Mais quelques mois plus tard, alors qu'Hakim Malek nommé entraîneur en novembre affiche un bilan positif, l'OAC a retrouvé de sa superbe et est même sorti de la zone rouge pour la première fois depuis des lustres après son succès face à Thonon-Evian (3-1) samedi dernier. À l'inverse, les joueurs de la banlieue lyonnaise ont connu plusieurs passages à vide depuis, et restent notamment sur cinq matchs sans victoire.

Par un temps pluvieux, les hommes d'Hakim Malek se rendaient donc dans le Rhône avec une confiance mesurée, bien que privés de joueurs majeurs tels que Iafrate, Ben Nasr et Franco. Les Rhônalpins ont dominé le début de la rencontre, obligeant l'excellent Moreau à réaliser des parades, comme celle sur un coup-franc (8e), tandis qu'un autre coup de pied arrêté s'est achevé sur sa transversale quelques minutes plus tard (22e). Au retour des vestiaires, les locaux ont logiquement ouvert le score par Maluvununu qui a propulsé un ballon traînant aux abords de la cage de Moreau, lequel venait de repousser une première tentative de Varsovie (53e). Sentant son équipe malmenée et en manque d'inspiration, le technicien alésien a procédé à ses cinq changements en quelques minutes, lançant notamment sur le pré Abelinti, de retour de son escapade internationale avec la Guyane. Le dernier nommé a eu la balle de l'égalisation après un coup-franc d'Assoumin (73e). Mais c'est finalement Mahamat - comme souvent - qui a sauvé les siens et remis les deux équipes à égalité. Comme samedi dernier face à Thonon-Evian, le Franco-tchadien a parfaitement négocié son face à face avec le gardien sur un pénalty obtenu par le déroutant Diaby. Une égalisation méritée pour l'OAC qui poussait fort depuis de longues minutes. Il fallait ça pour éviter de laisser les San-priods revenir sur les talons oaciens au classement. Prochain rendez-vous pour l'OAC : samedi 15 avril à Pibarot (19h) pour la réception de la réserve de l'OL, un autre mal classé. 

Alès
L'OAC ramène un point de so voyage à Saint-Priest. • Archive OAC

C.Mi

Sports Gard

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio