Publié il y a 1 an - Mise à jour le 07.03.2023 - Corentin Corger - 3 min  - vu 1878 fois

LA MINUTE SPORT L'actualité sportive de ce mardi 7 mars

nîmes olympique

Assistera-t-on à une union sacrée autour du NO en cette fin de saison ?

- Photo Yannick Pons

Comme chaque jour du lundi au vendredi, découvrez l’essentiel de l'actualité sportive gardoise en quelques infos.

Nîmes Olympique 

L'union sacrée ? Il reste 12 matchs pour se sauver d'une descente en National que les Nîmois ont définitivement quitté en 2012. Quatre points de retard sur le premier non relégable et, pour le moment, une bataille à cinq avec une seule place de survivant. Les Nîmois ne semblent pas les plus armés mais tant qu'il reste des matchs, il reste de l'espoir. Samedi à 19 heures, l'affluence ne devrait pas dépasser les 2 000 spectateurs contre Quevilly. Pourtant, les joueurs ont cruellement besoin de soutien pour éviter le drame. Depuis hier, des appels à se mobiliser sont lancés. Cyril Roure, président du groupe Nemausus et interdit de stade après une bagarre, a appelé à "se retrouver entre amoureux du club" sur le parking du stade des Costières deux heures avant la rencontre pour ensuite se diriger aux Antonins. Mais les groupes de supporters se mobilisent surtout pour le déplacement du 18 mars à Bordeaux avec ce message des Gladiators, dont plusieurs membres ont reçu des interdictions commerciales de stade : "Tous à Bordeaux". Les conflits avec le président Rani Assaf en arrivent donc à cette situation de voir que le NO bénéficie d'un soutien plus chaleureux à l'extérieur qu'à domicile. Dans ce genre de situation, l'union sacrée est prônée mais force est de constater qu'elle n'aura pas lieu en cette fin de saison. Difficile donc d'imaginer une fin heureuse dans un tel contexte. L'adjoint aux Sports à la ville de Nîmes, Nicolas Rainville, le déplore et milite pour une véritable cohésion avec l'institution Nîmes Olympique qui doit prendre le pas sur le reste. Il compte d'ailleurs en faire part au président Rani Assaf. L'arbitre sera présent samedi au stade en compagnie du premier adjoint Julien Plantier.

USAM 

pompiers usam
À 32 mètres, ça fait haut ! N'est-ce pas Julien Rebichon ?  • Photo USAM

Vis ma vie. Hier matin, après la victoire de la veille 32-29 face à Chartres, les joueurs de l'USAM ont passé quelques heures dans la caserne des pompiers nîmois située sur le boulevard Sergent Triaire. L'occasion pour les handballeurs nîmes de vivre le quotidien des sapeurs-pompiers dans le cadre d'un partenariat entre l'USAM et le Sdis 30. Deux ateliers étaient au programme. Les Usamistes ont d'abord pu monter sur la nacelle jusqu'à 32 mètres de haut. Puis, ils ont enfilé la tenue avec le masque respiratoire pour réaliser un parcours dans une salle totalement enfumée. Dans quelques mois, ce seront les pompiers qui assisteront à un entraînement au Parnasse pour être en immersion avec la Green team. 

Rugby Club Nîmois

rcn
Les joueurs du RCN avec les collégiens • Photo RCN

Des collégiens à Kaufmann. Dans le cadre de son projet de développement, le Rugby Club Nîmois a ciblé trois piliers. Parmi eux, le rugby pour tous ! Que ce soit dans les écoles, dans les collèges, dans les quartiers, dans les centres de loisirs, le RCN souhaite démultiplier les actions de promotion de son sport. Depuis le début de l'année, ce sont plus de 500 heures d'interventions qui ont été assurées par les six animateurs du RCN. Ce mardi 7 mars, de 8h30 à 11h30, le club a accueilli 45 élèves du collège Capouchiné de Nîmes. Une classe d'élèves de Sixième ainsi qu'une de Troisième se sont rendus au stade Kaufmann pour découvrir la structure d'un club de rugby qui se professionnalise. Après différentes interventions de la part des joueurs et des administratifs du club, les collégiens ont assisté à l'entraînement de l'équipe première. Vincent Bouget, vice-président du Conseil départemental du Gard, a participé à cette rencontre.

Aviron

aviron beaucaire médaille
Les Beaucairois médaillés  • Photo Aviron Beaucaire

Deux titres de champion de France. Le week-end dernier, l'Aviron Beaucaire a remporté fièrement deux titres de champion de France longue distance dans les catégories Master Hommes. Les rameurs du 4 de couple master homme catégorie E ont décroché le deuxième titre de champion de France de cette saison 2023. Ils ont dominé de la tête et des épaules le parcours de 7 500 mètres en remportant la médaille d'or avec plus de 30 secondes d'avance sur leurs concurrents directs de Lyon Caluire. Ils sont pourtant passés à deux doigts de la catastrophe en percutant un équipage qui remontait dans le couloir opposé mais grâce à leur avance importante, les Beaucairois ont pu quand même s'imposer. Le lendemain, c'est en 8, équipage roi de l'aviron, que les rameurs Sang et Or ont arraché la victoire au terme d'un duel acharné avec Bordeaux. Beaucaire obtient ainsi le deuxième titre de champion de France de son histoire en 8 et conserve son titre obtenu l'an dernier. Une mention particulière pour Rayan Kharkhach, le jeune barreur de l'équipage, âgé de seulement 14 ans et qui a démarré l'aviron il y a tout juste un an.

Corentin Corger

Sports Gard

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio