Publié il y a 28 jours - Mise à jour le 25.05.2024 - Marie Meunier et Norman Jardin - 2 min  - vu 304 fois

L’INTERVIEW SPORT Amar Kouadri Henni (FCBP) : « Retrouver le National 3 en 2025 »

Amar Kouadri-Henni est le nouveau président du FCBP

- Photo : Thierry Allard

Ce dimanche 26 mai, à 15h, le FCBP (Football club Bagnols-Pont) jouera au stade Léo-Lagrange son dernier match de la saison face à Uzès. L'équipe doit gagner ou faire un match nul pour se maintenir en Régional 1. Amar Kouadri-Henni, président du FCBP depuis le mois de janvier, espère que le public sera au rendez-vous pour soutenir et encourager les joueurs, ce dimanche. Il a invité les 400 licenciés du club à venir dans les gradins. 

Au FCBP, on pensait déjà être sorti d'affaire après le match précédent face à Narbonne le 12 mai, mais un élément n'a pas été pris en compte dans le calcul des points. La course au maintien est donc toujours prégnante ce dimanche 26 mai. Le FCBP est actuellement 8e de sa poule avec 22 points (au lieu de 25) avec respectivement 1 et 2 points d'avance sur Fabrègues (9e) et le Pays d'Uzès (10e). Une situation qui serait délicate un an après être déjà descendu de Nationale 3.

Objectif Gard : Pour quelle raison, le maintien que votre équipe avait décroché sur le terrain est-il remis en cause ?

Amar Kouadri Henni : Lors de la précédente journée, où nous avions perdu à Narbonne, nous étions maintenus. Mais le lendemain de ce match, la Ligue Occitanie nous a retiré trois points en raison du forfait de notre équipe réserve.

Vous attendiez-vous à cette sanction ?

Non, car la loi stipulait qu’il n’y avait pas de retrait de points en cas de forfait déposé après le mois d’avril. Malheureusement, le règlement a dernièrement changé. Nous pensions pourtant respecter la loi et nous avons fait appel.

Le match de dimanche face à Uzès est donc décisif ?

Oui et un match nul nous suffit pour être enfin être maintenus.

Vous attendez-vous à une grosse affluence ?

Il y aura beaucoup de public, nous pensons attirer un millier de personnes. Les villes de Bagnols-sur-Cèze et Pont-Saint-Esprit sont bien impliquées. J’ai convoqué les 400 licenciés du club.

En quoi le maintien en Régionale 1 est-il important pour votre club ?

Une descente en R2 pourrait démotiver nos partenaires. Nous sommes en pleine restructuration est une relégation nous obligerait à changer nos plans.

Quels sont vos objectifs à moyen terme ?

Nous ambitionnons de jouer au niveau National à l’horizon 2030. Je précise que quand je parle de National, cela englobe les trois divisions N1, N2 et N3. Notre projet sportif est de s’appuyer sur le bassin de population du Gard rhodanien. D’ici deux ans, nous aurons 50 % de nos équipes en Ligue. L’idée est d’alimenter l’équipe première avec des jeunes du club et de ne recruter que 20 ou 30 % de l’effectif, contrairement à Alès et Nîmes Olympique.

Comment comptez-vous vous y prendre ?

Nous sommes proches des départements de l’Ardèche, Vaucluse et Drôme. Nous dépassons les limites du Gard et nous voulons être un repère pour tous les villages autour de nous. Le FCBP est le club référent du Gard rhodanien. Si nous nous maintenons en Régionale 1 dimanche, notre objectif sera de retrouver le National 3 en 2025.

À relire : L’INTERVIEW SPORT Amar Kouadri-Henni, nouveau président du FC Bagnols-Pont : « On sera en N3 d’ici trois ans »

Marie Meunier et Norman Jardin

Sports Gard

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio