Du côté d'Alès

LA MÉDIATHÈQUE DE SAINT-JEAN-DU-GARD CONSACRE LES ARTS AFRICAINS, DU MARDI 18 AU SAMEDI 22 OCTOBRE 2011

 

 

 

SEMAINE CULTURELLE à la Médiathèque de Saint Jean du Gard cette semaine sur le thème des arts africains "Arts voyageurs, Afrique".

 

Le rendez-vous est fixé du mardi 18 au samedi 22 octobre 2011.

 

Durant cinq jours, et autour de deux expositions de peinture et de littérature ‘(voir rubrique Expo), se succéderont spectacles de contes et de musique, ateliers peinture et jeux africains, rencontres avec les artistes et acteurs culturels, projections de fictions et de documentaires.

 

Les différents intervenants, artistes pour la plupart africains et installés dans la région, viendront partager la diversité, la créativité et l’énergie d’une Afrique souvent réduite à quelques clichés.

 

www.objectifgard.com vous propose de découvrir le programme complet :
Mardi 18 octobre 2011
18h : vernissage de l’exposition « Atelier Mundama »
19h30 : projection : « Tout à refaire », court métrage de Dadio DOUCOURE (Mali), 2007, 35 mn.
Mammad, 18 ans, né au Mali, vit en France depuis 15 ans. En sortant de sa fête d'anniversaire, il est arrêté pour défaut de papiers et se voit contraint de quitter la France. Débarqué à Bamako avec pour seul repère un numéro de téléphone et une adresse, il ne connaît rien du Mali et ne sait pas ce qui l'attend.
21h : projection : « Po di Sangui » (L’arbre aux âmes). Film de Flora Gomez, Guinée, 1996, 90 mn.
Dans le village d'Amanha Lundju, on plante un arbre à chaque naissance. Mais on les coupe également pour survivre et peu à peu la sécheresse et la mort envahissent le village. Le vieux sorcier ordonne alors l'exode et ils partent jusqu'au désert dans un voyage initiatique. La naissance d'un enfant les ramènera au village pour planter un arbre.

 

Mercredi 19 octobre 2011
De 10h à 12h et de 14h à 16h : atelier dessin et peinture africaine animé par Mundama
Pour enfants et grands enfants, dessin et mise en couleur avec des matières naturelles telles que graines, charbon, riz, épices, terre etc. Les oeuvres seront exposées à l’issu de l’atelier et une remise de diplôme de « peintre africain » aura lieu le samedi 22 octobre 2011 à 17h. (inscription au 04.66.85.19.09)
18h : Projection jeunesse « L’Afrique s’anime »
Dessins animés : des cinéastes africains s'emparent de l'animation pour donner corps aux contes et légendes de la tradition orale (réalisés entre 1966 et 1993).
18h30 : projection :« Canta Angola». Documentaire d’Ariel de Bigault, Angola, 2000, 59 mn.
Tourné en 2000 à Luanda, capitale de l'Angola, pays ravagé par la guerre depuis quarante ans, ce film témoigne d'une créativité qui résiste au désespoir, du désir de vivre et du plaisir de la fête toujours vivant chez les Angolais, ainsi que le souligne un des musiciens : « le peuple qui souffre danse aussi ».
Jeudi 20 octobre 2011
18h : contes africains, tous publics par Joachim Kaboré – Drano (Burkina Faso)
« Parole d’ici, parole d’ailleurs, parole de tous les temps » Originaire du Burkina Fasso, Joachim Kaboré-Drano a été bercé par les contes, la poésie et les récits traditionnels de l'Afrique. Il nous emmène vers un monde beau et cruel : avec la naïveté du regard d'un enfant qui observe et sourit, mais aussi avec les blessures empreintes de la vie d'un homme qui ne s’effacent jamais : un vrai chant d'amour pour la Terre des Hommes.
21h : projection de « Osun Osogbo, la forêt et l'art sacrés des Yoruba ».

Documentaire de Pierre Guicheney, Nigeria, 2008, 52 mn.

Osogbo, Sud-Ouest du Nigeria : Susanne Wenger, artiste autrichienne et grande initiée de la religion Yoruba, a mené pendant plus de cinquante ans un combat exemplaire pour la défense de la forêt sacrée d'Osun Osogbo et de la  culture de l’ethnie qui l’a adoptée. Pour protéger la forêt et la rivière déesse Osun qui la traverse, elle a recréé, avec ses compagnons artistes yorubas, temples et sculptures qui peuplaient le sanctuaire végétal. C’est ainsi qu’a vu le jour un style totalement nouveau, tout à la fois contemporain et profondément enraciné dans la vision Yoruba du monde et de la nature.
Vendredi 21 octobre 2011
18h : rencontre avec Marc Koutekissa, collecteur de contes.
Marc Koutekissa, français d’origine congolaise, est journaliste – écrivain – éditeur. Il a fondé Cyr Editions et publie, entre autres, des recueils de contes et légendes traditionnels. Il viendra partager avec le public son expérience de « collecteur de contes ». Il retourne régulièrement en Afrique glaner les contes dans les villages, auprès des anciens, les gardiens de la tradition orale. A ce jour, il a publié plusieurs recueils dont « Contes et légendes du Congo », « Contes et légendes du Bénin » etc.
21h : concert spectacle : TAMA, percussions et chants africains. TAMA signifie Voyage.

Ce nom va comme un gant à ce collectif de percussionnistes et choristes des 4 coins du monde, que l’amour de la rythmique a réuni au fil de ces 2 dernières années. Ces 15 passionnés, dont cinq solistes, vous embarquent dans un tour du monde rythmique au fort accent d’Afrique de l’Ouest : Du Mali aux Caraïbes, du Ghana à l’Amérique du sud, les morceaux se succèdent et les voix amènent une ample respiration dans ces morceaux souvent dynamiques ; elles permettent d’apaiser les danseurs, de faire rêver les voyageurs…

 

Samedi 22 octobre 2011
10h : atelier jeux africains, pour enfants et adultes : la ludothèque « A Vous de jouer » vous proposera un voyage à travers l’Afrique en vous amenant à découvrir le seega, jeu égyptien, le yoté joué actuellement au Sénégal, au Mali, le jeu de la hyène originaire du Soudan, le fanorana de Madagascar, et l’incontournable awalé. Tous nous racontent un peu de ce beau continent et de ses traditions diverses. Initiation à l’awalé avec Aziz Diop.
15h : initiation et tournoi d’Awale pour enfants et adultes.
17h : remise des prix pour le tournoi d’Awale et des diplômes pour les petits peintres de l’atelier peinture Mundama.

 

18h : rencontre avec Marc Koutekissa, collecteur de contes. (Voir au vendredi 18h)
21h : spectacle – rencontre : « Afrique chantée, Afrique racontée»
L’écrivain Eugène Ebodé (auteur, entre autres, de la trilogie « Une jeunesse africaine » chez Gallimard) et le chanteur musicien WES Madiko, célèbre pour son tube « Alane » en 1997, animeront cette dernière soirée. Tous deux camerounais, ils raconteront leur Afrique, chacun à sa manière, mêlant texte, chant, musique, histoires. En quittant leur continent ils on jeté un pont vers une autre culture, et sur ce pont vont et viennent souvenirs, mots, chansons, rêves…

 

Toutes les manifestations sont gratuites et ouvertes à tous

 

Pour les ateliers de peinture, l’inscription est obligatoire.
Pour tous renseignements : Médiathèque : 04.66.85.19.09 ou Mediatheque.andre.chamson@wanadoo.fr

 

Source : Office de tourisme de Saint Jean du Gard

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité