Faits Divers

DE FAUX POLICIERS ONT ATTAQUÉ DES TOURISTES ALLEMANDS SUR L’A9 ENTRE REMOULINS ET TAVEL

Ilona Jarmasson, Villeneuvoise de 22 ans, a lancé son site Nutrilona, spécialisé dans la nutrition et la diététique. (DR)

Les faits se sont passés samedi à 4h30 du matin sur l'A9 entre Remoulins et Tavel. Trois faux policiers dans une Volvo break V40 de couleur blanche auraient doublé puis fait signe à un couple de touristes allemands de se garer sur la bande d'arrêt d'urgence pour un soi-disant contrôle. Le couple aurait reçu des coups avant de remettre de l'argent (une centaine d'euros) aux malfaiteurs qui butin en poche, se sont enfuis en direction de Bollène (Vaucluse).

 

Un gendarme ouvre le feu

Alors qu'ils effectuaient une patrouille sur l'aire de Mornas, les gendarmes du peloton autoroutier d'Orange ont immédiatement averti par leurs homologues gardois des faits qui venaient de se produire sur l'A9. Peut-on parler de chance? C'est sur cette même aire d'autoroute où ils se trouvaient que les militaires ont aperçu la Volvo break V40 de couleur blanche se diriger vers le poste à essence. Mais malgré les avertissements des gendarmes, les mis en cause ont résisté et se sont enfuis, toujours en direction de Bollène. L'un des gendarmes a, alors, tiré dans le pneu gauche du véhicule des faux policiers. Roulant à vive-allure, ils ont tout de même pu se rendre jusqu'à la sortie d'autoroute à Bollène où le conducteur a perdu le contrôle de son véhicule qui a percuté la glissière de sécurité. Les trois malfaiteurs ont alors pris la fuite à pied laissant derrière eux les gendarmes et leur véhicule qui devrait être analysé par les techniciens d'identification criminelle.

 

"Un phénomène récurrent"

Les faux policiers sévissent de plus en plus sur les autoroutes A7 et A9. Le procédé est toujours le même. Des individus dans un véhicule, gyrophare allumé, forcent le conducteur d'un autre véhicule immatriculé à l'étranger de se ranger sur la bande d'arrêt d'urgence, "chose que les gendarmes ne font jamais", prétextant faire un contrôle ou rechercher de la drogue. Puis ils dépouillent les passagers. "En général, ils ne prennent que de l'argent liquide. C'est un phénomène de plus en plus récurrent", apprend-on du groupement de gendarmerie du Gard. A tel point que les gendarmes du Gard, du Vaucluse, des Bouches-du-Rhône, de la Drôme et du Var, ont mis en place un dispositif de surveillance conjoint sur les autoroutes A7 et A9, des axes particulièrement ciblés par les malfaiteurs. Et c'est ce dispositif même qui a permis aux militaires d'agir rapidement samedi matin.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité