ActualitésPolémique.

LE NEMAUSUS À NÎMES : APRÈS LES CANALISATIONS PARALYSÉES PAR LE GEL, LES EAUX USÉES QUI SE RÉPANDENT DANS LES APPARTEMENTS

C'est un peu la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Il y a d'abord eu la coupure d'eau intervenue sur 114 appartements des bâtiments A et B Nemausus, suite à un gel des canalisations et des compteurs d'eau. Ce problème est toujours d'actualité puisque les chalumeaux sont toujours de sortie pour dégeler les tuyaux. Et voilà que samedi dernière, dans la soirée, une nouvelle difficulté est venue s'ajouter à la liste déjà longue, il faut bien l'avouer. "Obstruées, les canalisations des eaux usées refoulaient tous les excréments dans les toilettes de sept appartements de l'immeuble Nemausus, raconte Marie-Odile Bret, salariée de l'association des Amis du Nemausus. Un plombier déjà sur place puisqu'il s'occupait des compteurs gelés a dû ouvrir la canalisation qui s'est déversée dans les garages de l'immeuble. Nous avons alors tenté d'appeler Vaucluse Logement -- le bailleur social, Ndlr -- mais sans succès. Nous avons alors contacté les pompiers et la préfecture." La direction départementale de la cohésion sociale avec à sa tête Isabelle Knowles est intervenue afin de venir en aide aux familles sinistrées. "Ainsi, deux familles ont pu être relogées. Les autres ont préféré rejoindre le domicile des membres de leur famille."

Pas de chauffage non plus !

Et décidément, le sort semble s'acharner sur ces deux immeubles, hier, dimanche 12 février, ces sept même appartements situés au premier étage du bâtiment ainsi que sept autres au dessus, ont eu droit à "une coupure de chaudière", privés de chauffage donc. Alors bien sûr, les températures semblent remonter mais pas au point de vivre sans chauffage. "Et Vaucluse Logement continue à ne pas s'occuper de ses locataires" lance Marie-Odile Bret. Une réunion devrait se tenir mercredi 15 février, dans le local associatif des Amis du Nemausus, en présence de Laurent Burgoa, conseiller Général du Gard, adjoint au Maire de Nîmes chargé des quartiers Costières, délégué à la politique de la ville, et Mohamed Jaffal, président des locataires de Valdegour et membre syndical de la confédération nationale du logement. "Je pense que nous allons nous mettre d'accord pour demander à la préfecture qu'elle mette en place un médiateur qui pourrait venir constater les dégâts et faire le lien entre les locataires et le bailleur. Car les locataires ne sont pas entendus lorsque ce sont eux qui s'adressent à Vaucluse Logement" précise la salariée qui ajoute qu'il y aurait encore des problèmes dans le bâtiment A avec les nouveaux compteurs d'eau qui ont eux aussi gelés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité