ActualitésEconomieEconomie.Polémique.

ALÈS : UNE CENTAINE D’ÉLÈVES PORTENT PLAINTE CONTRE LE PROPRIÉTAIRE DES DEUX AUTO-ÉCOLES SCOLIERI

Sans nouvelles de Cédric Crouzier, le propriétaire des auto-écoles de Scolieri d’Alès et de Saint-Ambroix, les élèves broient du noir. Depuis le début du mois de février, ces élèves -- ainsi que les salariés des deux établissements n'ayant pas perçu de salaire depuis le mois de décembre -- affichent leur colère dans les médias. Les portes des deux auto-écoles ayant définitivement fermés, ils se retrouvent dans l'impasse ne pouvant ni passer leur examen du code ou de conduite, ni être remboursés. La Sous-préfecture d'Alès a bien tenté d'apaiser les tensions  en mettant en place un dispositif exceptionnel afin de permettre aux victimes de ce couac de poursuivre leur parcours de formation à la conduite dans une nouvelle auto-école, mais les élèves ne décolèrent pas.

À tel point qu'hier, soit le vendredi 17 février, une centaine de personnes inscrites à ces deux auto-écoles, se sont réunies devant le tribunal de grande instance d'Alès afin de faire valoir leurs droits. Ainsi, le procureur de la République d'Alès, s'est vu remettre un paquet de lettres dans lesquelles chaque élève réclame le remboursement des frais de dossier avancés dans les deux établissements. Oui mais voilà, Cédric Crouzier étant toujours aux abonnés absents, la procédure risque de s'étaler dans le temps. Les élèves ne sont donc pas prêts d'encaisser les premiers deniers de remboursement.

Rappelons que les salariés d'Alès et de Saint-Ambroix, qui réclament la liquidation judiciaire des deux établissements, ont eux saisi le conseil des prud'hommes qui dans son délibéré en date du 9 février, oblige l'employeur à verser les deux mois de salaire manquants.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité