Faits Divers

DEUX TRAFICS DE STUPÉFIANTS DÉMANTELÉS ENTRE LE GARD, LA DRÔME ET LE VAUCLUSE

D.R/ Photo d'illustration.
Photo DR/

Depuis le mois de septembre 2011 des trafiquants de produits stupéfiants étaient surveillés par les gendarmes du Vaucluse. Les enquêteurs ont identifié, localisé et déterminé le rôle de chacun et mis à jour deux réseaux de trafic de stupéfiants.

Le 3 avril 2012, les gendarmes déclenchent une opération de police judiciaire de grande envergure, mobilisant 254 militaires, afin d’interpeller des individus ayant un rôle majeur dans l’organisation de deux réseaux de trafic de stupéfiants.

Cette opération se déroule sur trois départements : Vaucluse, Gard et Drôme. Elle engage de nombreux effectifs dont le GIR de la région de gendarmerie Provence Alpes Côte d’Azur, les pelotons interrégionaux d’intervention de la gendarmerie de Toulouse et d’Orange, l’escadron de gendarmerie mobile 16/6 d’Orange, sept pelotons de surveillance et d’intervention de la gendarmerie, un hélicoptère de la section aérienne de gendarmerie de Hyères dans le Var et dix équipes cynophiles.

L’enquête minutieuse conduite depuis septembre 2011 par les personnels de la brigade de recherches d’Avignon et de la brigade territoriale autonome de Saint-Saturnin-lès-Avignon ont permis de mettre fin à un important trafic de produits stupéfiants installé sur la commune de Caumont-sur-Durance, irriguant les communes limitrophes, tout en portant un sérieux coup d’arrêt aux activités délictueuses de gros trafiquants d’Avignon.

Au total 18 personnes ont été interpellées : 6 écrouées, 9 placées sous contrôle judiciaire et 3 remises en liberté, le parquet faisant appel de la remise en liberté de 2 individus en vue d’obtenir leur écrou.

6 kg de résine de cannabis, 160 g de cocaïne, des armes à feu et 99 000 € en numéraire sont saisis à l’occasion des perquisitions. Le montant total des saisies mobilières et immobilières pourrait s’élever à la somme de 600 000 €.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité