Actualité générale.ActualitésEcologie.Economie

SÉCHERESSE : MALGRÉ LES PLUIES RÉCENTES, LE GARD RESTE EN VIGILANCE RENFORCÉE

Photo d'illustration DR/

Les Gardois avaient pourtant de bonnes espérances, les premières semaines du mois d'avril ayant été particulièrement humide. Mais les quelques averses n'auront pas été suffisantes, même si elles ont permis de diminuer la gravité de la situation, pour recharger les nappes phréatiques du département et le débit des cours d'eau. Les mesures de restriction des usages de l’eau sont donc maintenues jusqu’au 31 mai sur tout le Gard.

Réuni pour la deuxième fois, le jeudi 26 avril à l'initiative du préfet du Gard, Hugues Bousiges, le comité sécheresse a donc fait le point sur la situation hydrologique dans le département. Un bilan plutôt négatif puisque le cumul des précipitations depuis janvier reste déficitaire. L'année 2012 apparaîtrait même, pour le moment comme l'une des années les plus sèches connues. Et ça ne devrait pas s'améliorer. Le retour de températures plus élevées, combiné au développement de la végétation, laisse présager une augmentation de l'évapotranspiration, ce qui conduira à rendre aussi inefficaces les pluies à venir. La situation est grave pour les agriculteurs comme pour les acteurs du tourisme qui voient la saison arriver à grands pas, avec les touristes qui choisissent de passer leurs vacances dans la région principalement pour ses coins de baignade.

Ainsi, compte tenu de la situation hydrologique et de l’état de la ressource dans le département, le Préfet du Gard maintient les mesures de restriction des usages de l’eau jusqu’au 31 mai. L’ensemble du département (hors le fleuve Rhône et sa nappe d’accompagnement) reste en vigilance renforcée, assortie de mesures de limitation d’usages de l’eau de niveau 1. Retrouvez toutes les mesures détaillées sur le site PROPLUVIA et sur le site de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer du Gard.

Le comité sécheresse fera à nouveau le point le 30 mai prochain. D'ici là, des arrêtés de restriction d'usage de l'eau plus contraignants peuvent être pris par les maires gardois si la situation sur leur territoire le nécessite.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité