Faits DiversFaits divers.

NÎMES : Pour son quatrième vol à main armée en trois ans, le buraliste désarme son braqueur

Mercredi matin, un braqueur a été mal inspiré. L'homme, visage caché par une capuche et un foulard, se présente dans le bureau de tabac d'Eric Gigandet, au Chemin-bas d'Avignon, en brandissant une arme. Ce qu'il ignore, c'est que le buraliste pratique l'aïkido. En deux temps trois mouvements, Eric Gigandet désarme le malfaiteur qui prend la fuite. A 50 mètres, les policiers du commissariat de quartier, pourtant prévenus par l'une des vendeuses, ne se déplacent pas. Ce sera une autre patrouille qui viendra aider les commerçants... un quart d'heure plus tard. Le braqueur est déjà bien loin. Cette mésaventure n'est pas la première pour le buraliste : il s'agit de son quatrième braquage en trois ans.

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité