Nîmes

NÎMES MÉTROPOLE : Festival « l’Agglo au rythme du Jazz », programme complet du jeudi 27 au samedi 29 septembre 2012

 

La qualité et la renommée du festival « l’Agglo au rythme du Jazz » s’étoffent chaque année. Nîmes Métropole s’est totalement appropriée, en l’espace de 7 ans, la culture et l’esprit jazz.

Pour cette édition, en collaboration avec l’association Jazz 70, ce festival laisse s’exprimer toutes les tendances du jazz, des plus classiques aux plus modernes, dans une programmation très éclectique.

Durant plus de trois semaines, 25 groupes vont se produire dans les communes de Nîmes Métropole.

www.objectifgard.com vous propose de découvrir le programme de ce week-end :

DU 27 SEPTEMBRE AU 20 OCTOBRE : EXPOSITION « BULLES DE JAZZ »

Carré d'art bibliothèque Mur foster (rdc)

Les auteurs de bande dessinée font swinger leurs images... Tous les auteurs de bandes dessinées ont bien, au moins une fois dans leur carrière, illustré le jazz... Certains le jouent, d’autres l’écoutent et beaucoup le dessinent... L’exposition se compose d’une sélection d’une trentaine de dessins et de planches d’auteurs de bande dessinée les plus représentatifs du monde du jazz... dont Jacques Ferrandez, Jean-Marc Pau, José Munoz, Florence Cestac, Philippe Petit-Roulet, Aude Samama, Louis Joos, Joe G.Pinelli, Robert Crumb, Brüno, Miles Hyman, Stanislas, Jean-Michel Nicollet, Annie Goetzinger, Jacques Loustal, François Avril, SergioToppi, Guido Crepax, Cabu, Siné, Juanjo Guarnido... Une exposition qui donnera peut-être au bédéphile l’envie d’écouter Bessie Smith ou Miles Davis, et au jazz-fan le goût de l’aventure dessinée.

 

JEUDI 27 SEPTEMBRE : CEUX QUI MARCHENT DEBOUT

19h : parc municipal de Lédenon

Soul & Funky Opening

accès libre

On ne présente plus CQMD, parrains des fanfares modernes, grooveurs infatigables et globe-trotters patentés (30 pays visités). Après 19 ans de carrière, 8 albums et plus de 1000 concerts, Ceux Qui Marchent Debout font toujours danser la planète. Le funk est leur style. Qu'il soit second line, go-go, P-funk ou rocksteady (la soul jamaïquaine), il est au cœur de toutes leurs compositions. Après s'être frottés aux grands noms du genre (Maceo Parker, Fred Wesley, Bootsy Collins, The Neville Brothers) CQMD nous confirme que le funk est synonyme de joie de vivre et de jeunesse éternelle ! Leur show fun et énergique en déambulation dans le public est toujours un ravissement pour les danseurs du monde entier.

 

VENDREDI 28 SEPTEMBRE : HOT ANTIC JAZZ BAND

20h30 : salle des fêtes de Cabrières

Sweet & Classic Jazz

AVEC EN PREMIÈRE PARTIE : SUNNY SIDE QUARTET présente : L.O.V.E, A Nat King Cole Tribute : Dans un club de jazz aux Etats-Unis, pendant les années 40/50, trois musiciens français, un pianiste, un contrebassiste et un batteur accompagnent une chanteuse américaine pour son tour de chant « Nat King Cole Tribute ». Elle exige que ce show ne se passe qu’en anglais mais les musiciens ne l’entendent pas de la même oreille et, pendant la pause, font quelques incartades dans le répertoire de Gainsbourg et Brassens...

Créé à Nîmes en 79, malgré les modes et la loi du "top 50", le Hot Antic Jazz Band se passionne toujours pour le Jazz des années 20, celui des petites formations de Chicago et de New York. Vous découvrirez à Cabrières leur nouveau répertoire, toujours parsemé de changements d'instruments, de trios vocaux, mais surtout plein de bonne humeur et d'envie de jouer. La qualité et l’originalité de ses interprétations en font l’un des groupes les plus appréciés dans les festivals de jazz tant en France qu’à l’étranger. Le HOT ANTIC est toujours par monts et par vaux : France bien sûr, mais aussi USA, Japon, Suisse, Royaume Uni, Canada... Non, les membres du HOT ANTIC ne se prennent pas au sérieux ! ... mais ils ont un grand respect pour la musique qu'ils jouent et pour ses créateurs (Armstrong, Ellington, Fats, Jabbo...), et aussi pour le public qui vient les écouter.

 

SAMEDI 29 SEPTEMBRE : ALEX TASSEL QUINTET

20h30 : le dolium de Caveirac

Soul melodic & Jazz

AVEC EN PREMIÈRE PARTIE : SHUADIT SUITE : Pour cette création dans le cadre du festival l’Agglo au rythme du Jazz, et après une résidence dans les studios de Paloma, SMAC de Nîmes Métropole, Jean-Charles Agou s'est entouré d’excellents musiciens improvisateurs, au passé et au présent riches d'expériences entre jazz et musiques du monde. Adepte du mélange des genres, on se souvient encore de son premier album "SABIR" enregistré en live sur la scène de l'Odéon à Nîmes en 1995, il nous livre ici des compositions, d'inspiration judéo provencale, musique à la croisée des chemins de l'Espagne, de l'Italie et de l'Europe du nord. Né de l'autre côté de la méditerranée, bercé par les mélopées de la diva Oum Kalsoum, Jean-Charles Agou pratique le jazz aux accents du sud, les mélodies sinueuses se fondent dans les rythmiques tribales. Une création de Jean Charles Agou.

À 37 ans, Alex Tassel n’est pas un nouveau venu dans la jazzosphère française. On l’a déjà croisé sur scène aux côtés de Manu Katché ou Laurent de Wilde et il compte une longue liste de collaborations artistiques de tout premier plan (Sanseverino, Disiz La Peste, Marcus Miller, Eric Legnini, Orlando Morais, DJ Cam...). Un trompettiste hors série qui épate même... les trompettistes ! En tant que leader, Alex Tassel s’est entouré pour cette tournée 2012 de la fine fleur du jazz français : Laurent De Wilde (MeJ 2001), qui offre par sa présence dans ce quintet, une conception toujours plus visionnaire de la musique. Surprise aussi de redécouvrir un Julien Charlet, batteur de jazz, après le groove monstrueux dont il était dépositaire chez les Slaves d’Olivier Témime et sans oublier Sylvain Beuf, saxophoniste d’André Ceccarelli. Alex Tassel présente à Caveirac son album, Heads or Tails, qui nous fait passer à travers des effluves de jazz modal, de funk, de musique latine et de soul. Pour les influences, il faudrait citer Herbie Hancock, Georges Benson bien sûr pour la verve du blues, Joe Henderson et Miles Davis, sans aucun doute pour l’esprit provocateur et politiquement incorrect. Mais l’imitation n’est pas à l’origine de la réussite de ce double album, un réel souci d’originalité s’entend, effaçant au passage tout soupçon de contrefaçon.

 

Toutes les animations du week-end dans le Gard ICI

(29 et 30 septembre 2012)

 

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité