Alès

ALÈS : Partez pour un voyage musical inédit ce vendredi 21 décembre 2012 aux Arcades !

 

Vendredi 21 décembre 2012 : le jour le plus court !

Ce vendredi 21 décembre, le Festival Cinéma d’Alès - Itinérances et les cinémas Les Arcades vous proposent de fêter le court métrage avec un Voyage musical, dés 19h.

En attendant la 31e édition (22 mars - 1er avril) et la rétrospective thématique consacrée à la musique, Le Festival et Les Arcades vous proposent un Voyage musical composé de sept pépites de l’histoire du cinéma proposées par Lobster Films.

Des cartoons, Georges Méliès en homme-orchestre, le burlesque Mack Senett, Duke Ellington et ses musiciens... une séance familiale, 100% swing et gratuite !

www.objectifgard.com vous propose de découvrir le programme de la courte soirée (45 minutes) :

Danse macabre de Philipp Jenner (1940)

Le soleil se couche. Les créatures de la nuit nous entraînent dans un ballet macabre féérique. Le tout orchestré sur la musique de Camille Saint-Saëns.

 

In Vaudeville de Paul Terry (1926)

Magiciens, jongleurs, équilibristes et musiciens vont se relayer dans le plus grand et le plus délirant des spectacles de music-hall.

 

L’Homme-orchestre de Georges Méliès (1900)

Cette vue est un des trucs les plus extraordinaires et les plus incompréhensibles qui aient jamais été exécutés. Le même personnage se dédouble sept fois pour former un orchestre.

 

Symphonie bizarre (1909)

Violons, cymbales, tambours, grosse caisse, flûtes… jettent dans l’air leurs notes discordantes. La fanfare se répand dans les rues et donne une aubade. Assourdis, les habitants des pavillons paisibles jettent des seaux d’eau sur la tête des musiciens qui se dissolvent par enchantement et se répandent dans les rues.

 

Symphony In Black de Fred Waller (1935)

Duke Ellington joue sa pièce symphonique en quatre mouvements A Rhapsody of Negro Life avec son orchestre sur des images d’Harlem.

 

Tango Tangles de Mack Senett (1914)

Une salle de bal, une foule qui se trémousse, un gros bonhomme qui guinche avec sa belle, un musicien de l’orchestre qui louche sur la mignonne. Lorsque, par là-dessus, Charlie se mêle d’y mettre bon ordre, les choses tournent à l’empoignade générale.

 

The Ship Of The Ether de Georges Pal (1934)

Le vaisseau des airs, métaphore du poste de radio, fend l’espace et fait escale à Paris, Budapest, Vienne, Rome pour y faire entendre à chaque fois un air différent.

 

A noter : L’Homme-orchestre de Georges Méliès sera proposé toute la journée en avant programme de chaque séance des Arcades.

 

Lieu : Cinéma Les Arcades, Alès

ENTRÉE LIBRE

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité