Economie

CHÔMAGE Un mois d’accalmie dans une courbe toujours en hausse

Le boulanger de "AU levain naturel" a eu l'idée de créer une baguette de pain aux couleurs du drapeau tricolore. (Marie Meunier / Objectif Gard)
Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi de catégorie A s’établit à 182 300 en Languedoc-Roussillon, fin mai 2013. Ce nombre est en baisse de 0,1% (-241 inscrits) par rapport à fin avril (+13,2% sur un an). En France métropolitaine, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A reste stable par rapport à fin avril (+11,5 % en un an). Par département, le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A varie de -0,3 % à +3,9 % en mai 2013 par rapport à fin avril : Aude : -0,1 %, Gard : 0 %, Hérault : -0,3 % , Lozère : +3,9 %, Pyrénées-Orientales : -0,2 %.

 

En Languedoc-Roussillon, le nombre des demandeurs d’emploi de catégories B et C s’établit à 71 586 fin mai 2013. Ce nombre augmente de 0,2 % par rapport à la fin avril (+8,8 % sur un an).

 

En Languedoc-Roussillon, le nombre des demandeurs d’emploi de catégories A, B et C s’établit à 253 886 fin mai 2013. Ce nombre reste stable (-87 inscrits) par rapport à la fin avril (+11,9 % sur un an). En France métropolitaine, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A, B et C baisse de 0,1 % par rapport à la fin avril (+10,0 % en un an). Par département, le nombre de demandeurs d’emploi de catégories A, B, C varie de -0,4 % à +3,0 % en mai 2013 par rapport à fin avril : Aude : -0,4 %, Gard : +0,3 %, Hérault : -0,3 %, Lozère: +3,0 %, Pyrénées-Orientales : +0,2 %.

 

Le nombre de personnes inscrites à Pôle emploi en catégories D et E s’établit à 36 300 en Languedoc-Roussillon. En mai, le nombre de celles inscrites en catégorie D augmente de 4,1 % et le nombre de celles inscrites en catégorie E recule de 0,7 %.

 

"Cette accalmie est cohérente avec certains signaux favorables observés ces dernières semaines : bonne tenue de l’intérim depuis octobre (+4,6% en 6 mois), rebond de la production industrielle en avril, légère reprise des embauches en mai selon l’indicateur ACOSS (+ 6,4% pour les embauches de plus d’1 mois), a commenté le ministère du Travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social par voie de communiqué de presse. Venant après une progression particulièrement forte en mars et avril, cette stabilisation de mai s’inscrit dans une tendance qui reste à la hausse, et le restera dans les mois à venir. Ce résultat, qui n’est pas encore le retournement attendu, est un encouragement à poursuivre les efforts en vue de l’inversion durable de la courbe du chômage. La Grande conférence sociale pour l’emploi des 20 et 21 juin dernier est venue souligner -et encore amplifier- cette mobilisation immédiate et générale, grâce à un engagement de tous les acteurs. A l’appui de la politique économique en faveur de la croissance, la politique de l’emploi vise trois objectifs : réussir la montée en puissance des dispositifs d’accès à l’emploi ; aider les entreprises à maintenir l’emploi face aux difficultés conjoncturelles et permettre aux demandeurs d’emploi de saisir toutes les opportunités d’embauche."

S.Ma

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité