Faits DiversFaits divers.Justice.

ALÈS Agression dans un train : L’auteur du coup de couteau mis en examen

Photo d'illustration
Photo d'illustration

Les faits s'étaient produits le vendredi 31 mai 2013. Dans le train qui relie Nîmes à Alès, un jeune homme originaire de Nîmes âgé de 18 ans, scolarisé dans un centre de formation à Méjannes-lès-Alès, avait porté un coup de couteau à l'abdomen d'un autre jeune homme, lui aussi âgé de 18 ans. Les portes du train verrouillées, l'agresseur n'avait pu s'échapper avant l'arrivée en gare d'Alès où les policiers l'attendaient. Tandis que la victime, l'intestin et l'estomac perforés, était transporté au centre hospitalier d'Alès pour subir une intervention en urgence, l'auteur du coup de couteau avait lui été conduit au commissariat où il n'a pu expliquer les raisons de son acte. Souffrant de problèmes psychologiques, il avait été hospitalisé d'office au CHU Carémeau de Nîmes.

Le jeune majeur n'en est sorti que ce jeudi 27 juin, au matin, sous l'escorte des policiers qui l'ont ramené à Alès pour le présenter devant le magistrat. A l'issue de l'audience, le jeune homme a été mis en examen et relâché placé sous contrôle judiciaire avec obligation d'un suivi médical.

S.Ma

Etiquette

4 réactions sur “ALÈS Agression dans un train : L’auteur du coup de couteau mis en examen”

  1. 3 lignes à peine pour le jeune homme agressé , presque tout le texte consacré à l’agresseur , et ces horreurs diffusées chaque jour par tous les médias …. Aussi responsables que la justice de la descente aux enfers de notre société : responsabilité parce que la jeunesse est abreuvée de drames et de violence , responsabilité parce que vous mettez l’agresseur sous les feux de la rampe et sous les yeux de notre jeunesse qui pour les + fragiles suivent le mauvais exemple.

    Nous aurions juste du lire quels soins sont et seront prodigués à la victime et connaitre son état de santé et ce qui sera fait pour elle.
    Et juste que l’agresseur a été arrete et qu’il sera jugé et sévèrement puni. Point barre.

    Parlez des gens normaux , cessez de donner de l’importance aux autres .

    Prenez vos responsabilités vous les médias qui avez le pouvoir de rééduquer les gens en mettant en valeur ce qui est bon .

    Auriez-vous peur de perdre des parts de marché ??? Et bien ça ne justifie pas tout.

  2. Comment une personne souffrant de problèmes psychologiques qui met un coup de couteau à une autre peut elle être libre avant son procès??!!
    C’est de l’inconscience pure de la part de nos magistrats.
    Inacceptable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité