A la uneActualité générale.ActualitésInsolite

NÎMES. La mue des Reptiliades : Plus de 80 exposants prévus ce week-end aux Costières

Photo DR/S.Ma
Photo DR/S.Ma
Deux jours consacrés aux serpents, aux lézards, aux tortues et aux amphibiens à Nîmes ce week-end. Photo DR/S.Ma

Ces samedi 28 et dimanche 29 septembre aura lieu le salon Les Reptiliades au stade des Costières à Nîmes.

Souvenez-vous, l'an passé, le salon incontournable des mordus de serpents (lire ici) s'était installé à l'hôtel Holiday Inn, après des années passées à Saint-Dionisy puis Saint-Hilaire-de-Brethmas. A chaque édition, Les Reptiliades prennent un peu plus de poids et d'envergure jusqu'à migrer pour cette édition 2013 dans la grande salle du stade des Costières à Nîmes. Ainsi, de 800 m², les stands vont s'étendre sur une surface de 1 000m² avec une vingtaine d'exposants supplémentaires par rapport à 2012 (soit un total de 80 exposants). De quoi faire un peu plus de place pour les tortues, lézards, serpents et amphibiens. "Il y aura bien sûr des premières mondiales sur certaines espèces comme des pythons et des couleuvres" précise l'Alésien Steeve Gilly qui a repris en 2005 l'organisation du "plus gros salon de reptiles du sud de la France." Ces premières mondiales sont issues de mutations de serpents en captivité contrôlées par les terrariophiles pour obtenir de nouvelles couleurs. Rien d'illégal, à chacun ses goûts, certains préfèrent préserver les couleurs naturelles.

Professionnels ou particuliers, tous soumis à une législation stricte, les 80 exposants venus de toute la France présenteront deux jours durant leurs animaux dont la plupart seront à la vente. "Sur ce salon ouvert au grand public, nous sommes très vigilants. Aucun venimeux n'est accepté. Avant l'ouverture, toutes les bêtes seront soumises à un contrôle vétérinaire. Ce n'est pas parce que l'élevage des lézards, serpents et autres, s'est démocratisé que l'on peut se permettre de faire n'importe quoi. Les dérives sont très rapides" rappelle Steeve Gilly qui en profite aussi pour avertir les potentiels acheteurs : "Ne faites pas d'achat par impulsion. Il s'agit d'animaux vivants dont il faut s'occuper, qui ont besoin d'une attention et d'une installation particulières."

terrariofilles

Tous les bénéfices récoltés lors de ces deux journées (5€ l'entrée) seront reversés à l’Œuvre des Pupilles Orphelins des Sapeurs-Pompiers de France. Toujours pour cette même cause, Steeve Gilly a créé un calendrier sexy avec des jeunes femmes terrarophiles elles aussi : Les Terrariofilles 2014. "Il a pu être réalisé grâce au travail bénévole d'une photographe arlésienne (Titchia Photographe). J'ai voulu aller un peu plus loin dans mon investissement pour les Orphelins des Sapeurs-Pompiers en me détachant un peu du salon." Édité à 250 exemplaires, le calendrier sera vendu lors des Reptiliades ces samedi 28 et dimanche 29 septembre au stade des Costières à Nîmes.

Stéphanie MARIN

stephanie.marin@objectifgard.com

Publicité
Publicité
Publicité

Articles similaires

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité