A la uneActualitésPolitiqueSociété

MUNICIPALES 2014. Françoise Dumas officiellement investie par son parti

D.R/
D.R/Photo d'illustration. Au centre : Françoise Dumas, candidate PS aux municipales de 2014.

Le PS prêt au combat municipal…  Sans grande surprise, les militants socialistes ont désigné hier soir leur tête de liste pour les municipales du 23 mars prochain : Françoise Dumas. La députée de la première circonscription du Gard et vice-présidente de la région du Languedoc recueille ainsi 168 voix, soit 70% des suffrages.

D.R/C.M
Le premier fédéral gardois Stéphane Tortadaja. D.R/C.M

Faible participation. Son adversaire Christophe Geneix a réuni quant à lui 61 voix, soit 30% des suffrages. "Un beau score", reconnait le premier fédéral gardois Stéphane Tortadaja, joint par téléphone.

A noter néanmoins la faible participation de ce scrutin interne : sur les 505 militants socialistes inscrits, seulement 230 se sont déplacés aux urnes. "Certains ont pensé que l'élection était jouée d'avance", pense le premier fédéral.

"Une première étape s'est achevée. Aujourd'hui le message à faire passer à la famille socialiste est l'union complète autour de Françoise Dumas et du parti. La pierre angulaire du combat municipal où doit se mêler animation et émulation constante pour convaincre la société civile", poursuit Stéphane Tortadaja.

Françoise Dumas fera notamment face à Jean-Paul Fournier, actuel maire de Nîmes et Sylvette Fayet, candidate Front de Gauche, dans quelques mois… On en salive d'avance !

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

15 réactions sur “MUNICIPALES 2014. Françoise Dumas officiellement investie par son parti”

  1. A peine élue qu’elle divise déjà en son propre parti…
    Et lorsque je l’entends dire qu’elle veut s’engager pour les nîmois… Je rigole doucement!! Ahahahah

    1. Investie à plus de 70 %, Dumas ne divise pas ! Elle vient de rassembler les siens, avant de rassembler les Nîmois ! Votre rire doit être un rire nerveux donc 🙂

  2. Grosse mobilisation chez les socialistes… en fait, elle n’a même pas la majorité en son propre parti, comment peut-elle espérer l’avoir à l’échelle de la ville?

  3. Décidément NIMES est servi avec les socialistes…
    Entre nos impôts qui augmentent à cause de la région où est madame la cumularde, le département où est le Pompignanais…Voilà qu’on nous envoie une inconnue à Nîmes qui ne fait même pas l’unanimité en son parti.
    D’ailleurs, je me suis amusée à regarder sur l’encyclopédie en ligne qui est cette dame… Je ne suis guerre avancée.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7oise_Dumas

    En fait, sa page reflète son travail pour la ville… LE NEANT !

    1. Votre procédé est bien bas Mme.

      Cette page ne dépend pas de Mme Dumas, elle est créée automatiquement par l’encyclopédie Wikipédia.

      Allez plutôt sur le site http://francoisedumas.net pour découvrir une femme politique travailleuse, honnête et compétente !!

    2. Mariette (si votre prénom est le bon) vu votre esprit partisan, on ne peut pas attendre d’objectivité de votre part.

      L’essentiel est que les citoyens qui défendent vraiment Nîmes et l’intérêt général se fassent une idée par eux-mêmes du dynamisme de Mme Dumas, et non sous l’influence de commentaires tronqués tels que les vôtres.

    3. Anti-mensonge, si votre prénom est le bon, les Nîmois sauront reconnaître le travail effectue à nimes pour changer la ville.
      Quant à votre poulain il a du retard…

  4. Françoise Dumas fera notamment face à Jean-Paul Fournier, actuel maire de Nîmes et Sylvette Fayet, candidate Front de Gauche, dans quelques mois… On en salive d’avance … et le réprensentant du 1é parti du Gard et de France: Gillet.. On en salive d’avance !

  5. Françoise Dumas vient d’être élus avec 70% de 45% de votant soit 31.2 % des inscrits. Non seulement ce score est très insuffisant, mais cette élection semble ne pas avoir intéressé la majorité des socialistes nîmois qui avaient à se prononcer sur 2 noms et pas sur un programme. Dans ces conditions Madame DUMAS ne me parait pas être la meilleure candidate pour rassembler très largement la gauche et au delà (alors qu’elle n’arrive pas à rassembler son propre camp) autour d’un programme novateur. Son programme? Qui en a vu le début d’un mot? Et en plus elle pratique le cumul des mandats. C’est de la politique politicienne. Plus personne n’en veut!

  6. J’attends de lire son programme mais si elle est élue, comme tout autre concurrent de l’échiquier politique, que ce soit une alternance sans alternative comme d’habitude.

  7. FD vient d’essuyer un cuisant échec au sein de son propre parti, n’en déplaise aux statiticiens. Et elle va en essuyer un autre devant son impopularité sur Nîmes et en particulier dans les quartiers où on l’attend de pieds fermes. Avide de pouvoir, elle cumule sans honte et malgré les appels des jeunes socialistes à se prononcer clairement. Ce n’est pas une candidate légitime et le parti socialiste nîmois est contraint de faire avec, compte-tenu de l’abandon de la candidature d’Alary. Décidément, le PS est aux aboiements. Fournier doit se frotter les mains. Et si elle doit affronter le Front de gauche, il ne faut pas oublier qu’elle devra aussi affronter le candidat ô combien légitime de l’association Tous pour Nîmes et son Agglomération (TPNA). 600 adhérents (plus qu’au PS), qui, eux, ont apporté quitus à l’unanimité à leur candidat Jean-Paul Boré !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité