Actualité générale.ActualitésInsolite

ALES. 740 chiens à un concours de beauté national

Cette éleveuse de grands caniches héraultaise a déjà remporté plusieurs chanpionnats
Cette éleveuse de grands caniches héraultaise a déjà remporté plusieurs chanpionnats
Cette éleveuse de grands caniches héraultaise a déjà remporté plusieurs championnats

Le Parc des expositions d'Alès a accueilli ce dimanche une exposition canine nationale, avec 740 chiens. Entre brossage et hygiène de vie impeccable, les toutous se devaient d'être au meilleur de leur forme pour remporter des certificats officiels, définis par les critères de beauté de chaque race. Une activité lucrative pour certains, un plaisir pour d'autres.

Une quinzaine de juges étaient présents hier toute la journée à Méjannes-les-Alès pour évaluer la beauté de chiens venus parfois de très loin pour concourir et obtenir un nouveau certificat qui leur permettra de prétendre à des titres nationaux et internationaux. Mélanie Bonte, jeune maman, est venue du Nord-Pas-de-Calais. Elle possède neuf Dogues allemands et en a apporté deux pour le concours. Elle est éleveuse professionnelle : "J'ai acheté mon premier chien à 18 ans et j'ai fait faire ma première portée à 23 ans. Aujourd'hui, j'arrive à en vivre et j'ai arrêté mon métier de gendarme. C'est difficile de concilier l'élevage avec un emploi car ça prend énormément de temps. Je passe 5h par jour à nettoyer et soigner mes chiens", explique t-elle. Tous ses chiens sont champions de France et certains ont remporté des coupes au Monténégro, en Moldavie, en Géorgie, ou encore au Portugal. "Je me suis fait un nom avec  tous ces concours, et je peux donc faire monter les prix. Je vends un chiot entre 1500 et 4000€. C'est vrai que c'est une activité lucrative désormais, mais je tiens à souligner que mes chiens ne vivent pas dans un chenil et nous avons avec eux une vrai relation. Nous avons aménagé un parc de 6000m2 à l'extérieur, et ils dorment à deux dans des chambres dédiées, chez nous", ajoute-t-elle.

Un Dogue allemand Arlequin attend son verdict...
Un Dogue allemand Arlequin attend son verdict...

 

De son côté, Jean Garcia est technicien chez Haribo, à Uzès. Il possède deux Bearded barbu et a fait des concours de beauté et de l'élevage, un loisir. "Ma première chienne de 13 ans a été championne du monde mais elle ne concours plus maintenant. Elle a fait 4 portées et c'est déjà beaucoup. Ca fatigue les chiens et c'est le problème de l'élevage professionnel. Je pense que ça doit rester un loisir. Je suis venu aujourd'hui avec ma seconde, âgée de 10 mois. Elle a déjà gagné à Perpignan", précise-t-il.

 

Jean Garcia brosse sa chienne avant le passage devant le jury
Jean Garcia brosse sa chienne avant le passage devant le jury

Virginie et Yves quant à eux, viennent de Sète. Et c'est pour le couple une véritable première : "Notre Caniche nain fauve rouge a un an et on n'avait jamais fait de concours avant. Mais on aimerait s'y mettre et on l'a acheté pour ça. On aimerait aujourd'hui obtenir un premier certificat de chien de race".

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité