A la uneActualité générale.Actualités

ALÈS Une trentaine de vignerons gardois font déguster leurs vins

Le maire d'Alès Max Roustan était l'un des premiers visiteurs du salon. DR/E.B.
Le maire d'Alès Max Roustan était l'un des premiers visiteurs du salon. DR/E.B.

Le parking supérieur du gardon à Alès s'est transformé aujourd'hui en espace de dégustation de vin. En effet, une trentaine de vignerons de l'IGP Cévennes sont venus présenter leurs cuvées à l'occasion du premier salon des vignobles gardois organisé par l'Union des commerçants de la ville. Les amateurs de vin, curieux de cette nouvelle initiative, sont venus goûter aux différentes gammes présentées par les producteurs. C'est le cas de Philippe, qui a fait le chemin ce matin depuis Caveirac où il réside, pour découvrir ces boissons locales. "Ce salon est une première et je vais toujours voir ce qui est nouveau, d'autant que nous ne connaissons pas tous les richesses de notre terroir. Sinon je suis venu pour mon plaisir personnel et pour parler de vin car je suis un amateur", commente t-il.

Emmanuelle Schoch, le Mas Seren. DR/E.B.
Emmanuelle Schoch, le Mas Seren. DR/E.B.

Du côté des vignerons, Emmanuelle Schoch cultive la vigne sur six hectares perchées à 300 mètres d'altitude sur la commune de Monoblet.

Aujourd'hui, elle est venue pour faire connaître les six gammes issue de son domaine, le Mas Seren, dont quatre labellisées IGP Cévennes et trois classés IGP Duché d'Uzès. Son caveau se situe à Anduze.

À travers cette rencontre, elle souhaite que "les gens d'ici reconnaissent que nous faisons du très bon vin sur leur territoire. Les vins du Gard n'ont aucun complexe à avoir par rapport à la qualité des vins du Languedoc-Roussillon".

Mireille Pitot et sa fille, le Mas des Cabrettes. DR/E.B.
Mireille Pitot et sa fille, le Mas des Cabrettes. DR/E.B.

 

 

Mireille Pitot, vigneronne au Mas des Cabrettes à Saint-Nazaire-des-Gardies, exploite avec son mari un domaine qui est dans la famille depuis 1936. Et il devrait le rester puisque leurs trois enfants se destinent à continuer dans les pas de leurs parents, grands-parents et arrière grands-parents, "une bonne chose", selon la mère de famille.

Présente aujourd'hui avec sa fille, elles ont fait découvrir neuf gammes, dont six IGP Cévennes, deux AOP Duché d'Uzès et un rosé pamplemousse. Les 16 juillet et 13 août, leur mas ouvrira ses portes pour une visite du domaine et un marché à la ferme.

Elodie Boschet

                                                          

 

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité