Vauvert-Petite Camargue

AIGUES-VIVES 17ème festival du film court, ce vendredi 25 et samedi 26 juillet 2014

affiche_2014_index

 

Devenu un rendez-vous incontournable des amateurs de courts métrages, le Festival du Film Court d’Aigues-Vives propose cette année une sélection de films autour du thème « Bizarre, vous avez dit bizarre ! ».

Le millésime 2014 réunira donc des films dans tous les genres du court métrage  : fiction, animation, documentaire.

Le festival est aussi l’occasion de se retrouver dans les arènes du village, pour déguster tapas et boissons aux rythmes d’une formation musicale festive et, sous le ciel étoilé, d'apprécier les œuvres cinématographiques sélectionnées.

 www.objectifgard.com vous propose de découvrir le programme complet :

Vendredi 25 juillet 2014

ACCUEIL : avec la fanfare Bakchich et les comédiens de la compagnie Double Jeu

 

Ogres niais (Bernard Blancan, 2012 – 14’49)

Un drôle de village. Les gens marchent, parlent, bougent comme des enfants. Il est question d'une grotte, d'une machine pour détruire un village, de pouvoirs magiques, du pouvoir tout court. D'actualité, quoi !

 

Belleville (Pascale Guillon, 2009 – 5’26)

Un homme à tête de lévrier boite dans un cimetière, une blanchisseuse ornée d’une tête de paon déplace d’innombrables montagnes de linge sale et un pieux mouton adore le portrait d’un narcissique.

 

Je sens le beat qui monte en moi (Yann Le Quellec, 2012 – 32’12)

Rosalba, jeune guide touristique, souffre d'une affection inédite : la moindre musique provoque chez elle gesticulation et danse. Malgré ses ruses pour cacher son excentricité, ce corps indomptable pourrait bien séduire son collègue Alain.

 

Réclames (sélectionnées par La Maison de la Pub) 10'

Une sélection de croustillantes publicités anciennes et récentes.

 

ENTRACTE : 20 minutes avec la fanfare Bakchich

 

7 Tonnes 3 (Nicolas Devaux, 2011 – 2’28)

Un éléphant champion de trampoline… bizarre, vous avez dit bizarre ?

 

Sweet Mosquito (Audrey Najar et Frédéric Perrot, 2012 - 15')

Romain Sellier meurt d'une crise cardiaque à quarante deux ans. Une fois son cercueil mis sous terre, il découvre que les choses ne s'arrêtent pas là.

 

August sings “Habanera” (me tube) (Daniel Moshel, 2013 – 4')

Dans un décor très 70′, un homme se filme en train d’interpréter “La Habanera” de Carmen, avec une mise en scène qui rappelle les pires home-videos amateurs du web.

 

The Importance of sweet and salt (Benoit de Clerck, 2012 – 13’)

Un pauvre bougre est tyrannisé par sa femme. Heureusement, un poisson rencontré à l’étal du supermarché voisin va, grâce à ses conseils avisés, l’aider à s’échapper de son enfer domestique.

 

Diagnostic (Fabrice Bracq, 2013 – 8’)

Le Dr Semyc est un spécialiste d'une maladie très répandue pour laquelle il n'existe aucun traitement à ce jour. Annoncer le diagnostic est donc un exercice délicat qu'il maîtrise cependant à la perfection…

 

Cinemash-up concerto (Jeronimo Saer, 2014 – 3’30)

Le cinémash-up concerto est une œuvre musicale et visuelle composée de boucles vidéo extraites de films. Ce cinemash-up « Bizarre, vous avez dit bizarre ?» a été fait spécialement pour le Festival du Film d’Aigues-Vives par l’artiste-musicien Jeronimo Saer. On y retrouve la crème des acteurs français… mais pour une envolée bizarre !

 

Le prix du public à l'applaudimètre

Fin de soirée avec la fanfare Bakchich

 

Samedi 26 juillet 2014 

ACCUEIL : avec la fanfare Bakchich et les comédiens de la compagnie Double Jeu

 

Chat (Ilan Cohen, 2013 – 15’)

Le temps s'est arrêté. Seule une petite fille erre dans ce monde pétrifié. Mais que se passerait-il si elle décidait de toucher un des êtres inanimés autour d'elle ?

 

Wind (Robert Löbel, 2013 – 4’)

La vie quotidienne, cocasse et agitée, dans un monde où un vent violent souffle continuellement. Lauréat du Très Court International Film Festival 2014 (à Aigues-Vives et au niveau mondial).

 

Majorité opprimée (Eléonore Pourriat, 2010 – 10’43)

La journée d'un homme victime du sexisme ordinaire dans un monde régi par les femmes, du regard le plus anodin à l'agression la plus violente.

 

Bigshot (Maurice Huvelin, 2012 – 4’)

À l’horizon se trouvent une maison, un arbre, une église. Il y a aussi trois chasseurs, un renard, un chevreuil et un Père Noël…

 

Welkom (Pablo Muñoz Gomez, 2013 - 16')

Jorge aime son père. Son père aime une poule. Jorge n’aime pas la poule, il veut la mettre dans un poulailler. Mais difficile d’obtenir un permis de bâtir quand son jardin est en Flandre et qu’on ne parle pas le flamand.

 

Réclames (sélectionnées par La Maison de la Pub) 10'

Une sélection de croustillantes publicités anciennes et récentes.

 

ENTRACTE : 20 minutes avec la fanfare Bakchich

 

5 Mètres 80 (Nicolas Devaux, 2013 – 5’30)

Mais que fait un troupeau de girafes dans une piscine olympique déserte ?

 

Kwiz (Renaud Callebaut, 2006 – 6’)

Armées de téléphones portables, deux femmes d'âge respectable se livrent à un impitoyable test de connaissance. Pour ne pas perdre la face, jusqu'où iront-elles ?

 

Turning (Arieli Karni et Freed Saul, 2010 – 10’)

Le jour de ses six ans, dans le salon de sa mère, Robert reçoit trois magnifiques vieilles pies abîmées. Le souvenir d’un après-midi, entre thé, biscuits, jupons roses en dentelle et l’histoire d’un empereur écorché.

 

French Kiss (Céline Groussard, 2013 – 2’20)

Un homme et une femme se rencontrent par hasard et parlent inopinément de sexe en anglais.

 

La femme de Rio (Emma Luchini, 2013 – 19’)

Gabriel, auteur, alcoolique abstinent depuis trois mois, s'enferme chez lui et refuse de mettre un pied dehors. Jusqu'à ce qu'Audrey, une jeune fille à la recherche de son téléphone portable, réussisse à forcer sa porte…

 

Cinemash-up concerto « Bizarre » (Jeronimo Saer, 2014 – 3’30)

Le cinémash-up concerto est une œuvre musicale et visuelle composée de boucles vidéo extraites de films. Ce cinemash-up « Bizarre, vous avez dit bizarre ?» a été fait spécialement pour le Festival du Film d’Aigues-Vives par l’artiste-musicien Jeronimo Saer. On y retrouve la crème des acteurs français… mais pour une envolée bizarre !

 

Le prix du public à l'applaudimètre

Fin de soirée avec la fanfare Bakchich

 

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité