Culture

PONT-SAINT-ESPRIT Le festival de cinéma « Regards de Femmes » revient au Ciné 102

Serge Serre et Christine Clerc, hier au Ciné 102 (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Serge Serre et Christine Clerc, hier au Ciné 102 (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Pour sa quatrième édition, le festival spiripontain de cinéma revient avec une programmation riche et quelques exclus.

« Il s’agit de films qui parlent de la femme et des problèmes rencontrés par la condition féminine, notamment autour du bassin méditerranéen », présente l’adjointe à la culture Christine Clerc.

Autour de ce thème, 9 films ont été sélectionnés par Serge Serre, le président de l’amicale laïque, et programmateur du festival. Ces films, il les a « tous vus. Je descends à Cannes chaque année, et à des rencontres cinématographiques à Auch, ce qui m’a permis de faire une sélection. »

Des films « coups de cœur »

En ressort une sélection de films récents, parmi lesquels le dernier Ozon (« Une Nouvelle Amie ») ou « Bande de Filles » de Céline Sciamma, d’autres moins, comme la projection d’une copie neuve de « Cléo de 5 à 7 » d’Agnès Varda, mais aussi trois avant-premières : « Hope » de Boris Lojkine, « Timbuktu » d’Aberrahmane Sissako et « Le Challat de Tunis » de Kaouther Ben Hania. Le réalisateur de « Hope » sera d’ailleurs présent le samedi 15 novembre à 21 heures pour l’avant première de son dernier long-métrage.

« Quelque part, ça veut dire que les distributeurs sont reconnaissants du travail qui a été fait ici. C’est une preuve de confiance », se félicite Serge Serre. Des films français, espagnols, israéliens, tunisiens ou encore mauritaniens, qui restent donc près du bassin méditerranéen. Un tropisme initialement revendiqué dans les premières éditions de « Regards de Femmes », mais pas volontaire ce coup-ci d’après Serge Serre : « Une fois que le choix a été fait, je me suis rendu compte que ça tournait autour de la Méditerranée. » Car Serge Serre l’affirme : il n’a pas choisi les films en fonction de leur pays d’origine, mais de ses « coups de cœur. »

Un programme riche donc, pour un festival « qui a trouvé son public, affirme Christine Clerc. Nous attendons un millier de personnes. » Le coup d’envoi sera donné le mercredi 12 à 18 heures avec un concert de musiques de films assuré par l’Harmonie d’Orange, à la salle des fêtes.

Infos pratiques :

Du mercredi 12 novembre au dimanche 23 novembre au Ciné 102, centre Pépin, à Pont-Saint-Esprit.

Tarifs : la séance 6,30 euros, abonnement 5 séances 22,50 euros, abonnement 9 séances 36 euros.

Renseignements : 04 66 39 43 34 ou 04 66 82 19 70.

Le programme complet est disponible ici.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité