A la uneActualitésPolitique

ÇA RESTE ENTRE NOUS Les indiscrétions de la semaine

Droits réservés.
Droits réservés.

Chaque semaine la rédaction vous propose un cocktail d’indiscrétions politiques, culturelles, économiques ou sportives. Restez connectés !  

De l'amiante dans l'école maternelle. A Saint-Hilaire-de-Brethmas, les écoliers n'ont pas retrouvé leur salle de classe après les vacances de Noël. En cause : la présence d'amiante dans le bâtiment, qui semble t-il, est là depuis longtemps. En attendant que des travaux de désamiantage soient effectués, l'école a été fermée pour la rentrée de janvier. Pour l'heure, les enfants sont accueillis au centre de loisirs du village et dans des algécos.

Mairie en grève ! Pour protester contre la baisse des dotations de l'Etat aux collectivités, le maire PCF du Martinet Michel Mercier entre en résistance. Jeudi prochain, l'équipe municipale fermera l'ensemble de ses services mais restera présente dans les locaux. Une banderole ornera le fronton de la mairie pour exprimer la colère de cette petite commune des Cévennes de 840 habitants. Par ailleurs, une délégation d'élus sera reçue le matin en préfecture et un rassemblement est prévu à 17 heures 30 devant la sous-préfecture d'Alés.

Raid Audace et le concours Alès Audace menacés par des coupes budgétaires. Ca s'agite dans les couloirs d'Alès Agglomération. Alors que les coupes budgétaires se concrétisent du côté de l'Etat, l'institution pourrait raboter l'enveloppe communication. Le concours Alès Audace et l'aventure Raid Audace, qui a remporté un grand succès l'an dernier, pourraient être supprimés. Une grande réunion est prévue la semaine prochaine pour décider de leur avenir.

Le réalisateur cévenol Sylvain Chomet au festival Itinérances ? Après plusieurs mois de silence suite au fiasco de la comédie musicale Les Triplettes des Belleville, Sylvain Chomet, le réalisateur tourmenté, pourrait faire son retour au festival Itinérances au mois de mars. Sa présence n'est pas encore confirmée, mais "il y a de bonnes chances", selon nos sources. Réponse dans quelques semaines.

La digue inquiète les élus spiripontains. Le maire de Pont-Saint-Esprit Roger Castillon avait évoqué le sujet lors du débat d'orientation budgétaire de novembre dernier : l'état de la digue sur le Rhône inquiète. "Jamais entretenue sérieusement" par l'ancienne majorité, dixit le maire, elle a fait l'objet d'une étude approfondie à l'automne dernier. Il s'avère que les premiers résultats ne sont pas bons : "on est inquiets. On a des zones rouges", indique l'adjoint aux travaux Vincent Rousselot, refusant d'en dire plus pour l'instant, mais n'omettant pas de rappeler que "l'ancienne municipalité n'a rien fait, alors qu'il y avait déjà eu une étude en 2004."

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité