Culture

ALÈS Festival Itinérances : le groupe « Origines contrôlées » soulève le Cratère

Origines Contrôlées. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard
Ambiance méditerranéenne sur la scène du Cratère. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard

Hier soir, dans le cadre du festival Itinérances, les anciens chanteurs du groupe Zebda, Mouss et Hakim, ont offert une pause musicale inattendue au public du Cratère. Les deux frères, fondateurs du nouveau groupe Origines Contrôlées, ont proposé des reprises de chansons de l'immigration algérienne, bande originale du documentaire "Perdus entre deux rives, les Chibanis oubliés".

Dès le début du concert, le public s'est pris au jeu des rythmes festifs de ces morceaux souvent inconnus. Déambulant dans les gradins en dansant avec les spectateurs, Hakim a transmis sa pêche et sa générosité aux jeunes et aux moins jeunes. La grande salle du Cratère manquait d'ailleurs cruellement d'espace pour se déhancher en toute liberté. Un voyage surprenant dans la culture franco-algérienne.

Origines Contrôlées. Photo Eloïse Levesque/Objectif Gard
Origines Contrôlées. Photo Eloïse Levesque/Objectif Gard
Origines Contrôlées. Photo Eloïse Levesque/Objectif Gard
Le chanteur Mouss d'Origines Contrôlées. Photo Eloïse Levesque/Objectif Gard
Origines Contrôlées. Photo Eloïse Levesque/Objectif Gard
Une partie du public debout dès le début du concert. Photo Eloïse Levesque/Objectif Gard

 

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité