A la uneActualitésPolitique

GARD RHODANIEN Etude PER : Prat persiste, Pécout « scandalisé »

Jean-Christian Rey (au centre) est attaqué par Patrice Prat (à gauche) et Philippe Pécout (à droite) (Photos et montage : Thierry Allard / Objectif Gard)
Jean-Christian Rey (au centre) est attaqué par Patrice Prat (à gauche) et Philippe Pécout (à droite) (Photos et montage : Thierry Allard / Objectif Gard)

Depuis le conseil communautaire de mardi, il y a de l’eau dans le gaz entre l’agglo du Gard Rhodanien et les élus de Laudun-l’Ardoise.

En cause, une étude sur un projet d’école du design que l’agglo a intégré dans le projet de Pôle d’Excellence Rurale (PER) de Cornillon, projet anciennement connu sous le nom de Scène Campagne, que le député et conseiller communautaire laudunois Patrice Prat a qualifié mardi de « copié-collé » d’une étude initialement commandée par Laudun-l’Ardoise.

Une « galéjade »

Après la réponse du président de l’agglo Jean-Christian Rey hier, le député persiste dans une lettre ouverte dans laquelle il estime que la réponse du président « n’est en rien satisfaisante car elle ne répond en rien aux questions posées. J’ajoute que si le sujet n’était pas aussi sérieux, je qualifierais votre réponse tant sur le fond que sur la forme de ‘galéjade’ pour paraphraser un célèbre auteur provençal, Alphonse Daudet. »

Patrice Prat réitère ensuite ses questions du conseil communautaire, indiquant attendre « toujours avec impatience le montant totale et précise de l’étude, la date précise de passation du marché ainsi que son exécution » et en rajoute de nouvelles : « Quelle procédure précise de marché avez-vous adoptée ? De même, je vous demande de me fournir, à ce stade, une copie du cahier des charges relatif à votre étude. »

Philippe Pécout « particulièrement scandalisé »

Le successeur de Patrice Prat à la mairie de Laudun Philippe Pécout a lui aussi choisi de s’exprimer sur le dossier, via cette fois un communiqué de presse. Visiblement très remonté et pas plus convaincu que son prédécesseur par la réponse de Jean-Christian Rey, il s’y dit « particulièrement scandalisé d’apprendre que cette collectivité a utilisé une étude financée par la commune de Laudun-l’Ardoise afin de développer un nouveau concept venant alimenter le projet de Pôle d’Excellence Rurale. »

L’édile précise que « l’étude proprement dite a été initiée par nos soins lors du précédent mandat et fut l’objet de nombreuses réunions de travail autour d’un projet d’école du design, projet novateur sur ce territoire et sur lequel nous développons encore à ce jour une réflexion avec différents partenaires. »

« Je ne peux que naturellement et légitimement m’insurger que l’Agglomération du Gard rhodanien, sans mon assentiment ni mon autorisation, reprenne aujourd’hui à son compte cette étude et ce sujet, poursuit Philippe Pécout. Cela constitue à mes yeux un préjudice grave qui m’attriste d’autant plus que le dossier façonné dans notre commune demeure l’objet de perspectives d’avenir. »

La suite au prochain épisode…

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

1 commentaire sur “GARD RHODANIEN Etude PER : Prat persiste, Pécout « scandalisé »”

  1. Décidément cette agglo, sent le brûle, pour ne pas dire le cramoisi, un budget 2015 voté sans que les pièces comptables d’administration et de gestion aient été validés au préalable c’est déjà une cause d’annulation, pour peu que l’on applique la loi, le plagiat et des déclarations mensongères en prime, cela devient de l’incompétence, et l’augmentation des taxes viennent en contradiction à l’annonce de M Rey qui déclarait haut et fort qu’il ni aurait pas d’augmentation d’impôts à Bagnols ….. les citoyens apprécieront

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité