Politique

POLITIQUE Le groupe UDI et Indépendants fait sa rentrée

Thierry Procida, président du groupe UDI et Indépendants au Département et délégué UDI du Gard. Photo : Coralie Mollaret.
udi-thierry-procida
Photo ObjectifGard

Thierry Procida, président du groupe UDI et Indépendants, a convoqué une réunion de rentrée studieuse. De trois heures d’échanges et de propositions ont découlé une nouvelle organisation interne destinée à perfectionner le travail des élus et de nombreuses initiatives, que le groupe va porter dans les mois à venir.

A travers un communiqué, le groupe UDI et Indépendants en dévoile quelques grandes lignes :

Décentraliser les réunions de groupe : Les élus du groupe souhaitent désormais décentraliser leurs réunions dans les différents services et satellites de la collectivité : « Dans un souci de mieux connaître l’institution, son personnel et ses missions ainsi que les lieux dans lesquels ils travaillent, nous envisageons d’aller dans les divers services de la collectivité pour mieux les connaître et aussi pour qu’ils nous connaissent mieux ».

Un référent par commission organique : Pour permettre d’accroître leur efficience, une meilleure approche des enjeux et des décisions inhérentes, les sept élus du groupe se sont partagés les sept commissions organiques de la façon suivante : Commission Finances et administration générale: Gérard Blanc, Conseiller départemental du canton de Redessan, Commission Infrastructures et déplacements : William Portal, Conseiller Départemental du canton de Marguerittes, Commission Autonomie des personnes âgées et personnes handicapées : Marie-Christine Peyric, Conseillère départementale du Canton Alès 3, Commission Accompagnement social, protection de l’enfance, petite enfance et famille : Huguette Sartre, Conseillère départemental du canton de Saint-Gilles, Commission aménagement du territoire, environnement et cadre de vie : Thierry Procida, Conseiller départemental du canton de Nîmes 1 et président du groupe UDI et Indépendants, Commission Attractivité économique du territoire, emploi et insertion : Philippe Ribot, Conseiller départemental du canton Alès 2, Commission Collèges, action éducative, culture, jeunesse et sport : Joëlle Murré, Conseillère départementale du Canton de Marguerittes.

Une régularité dans la vie du groupe : Pour mettre en commun ce travail de fond, les élus se retrouveront tous les premiers lundis de chaque mois en plus des réunions préparatoires aux séances plénières et réunions de commissions.

Optimiser la communication du groupe et de ses actions : Les élus vont travailler au développement d’une communication numérique et interactive via les réseaux sociaux afin de lui donner les moyens d’expliquer le sens de leurs démarches et de leurs décisions.

Honorer des actions portées par de jeunes bénévoles gardois : A l’instar de ces jeunes passionnés de météorologie qui « inondent » les réseaux sociaux et connaissent un réel succès auprès de la population Gardoise (Météo Languedoc, Météo Gard ou Météo Nîmes...), les élus du groupe ont souhaité se rapprocher de ces jeunes passionnés pour mieux les connaître, comprendre leur engagement et évaluer un éventuel soutien de la collectivité inscrit dans le champ du risque inondation et la sensibilisation du public.

Encourager l’intérêt pour l’action politique et la collectivité : Les élus du groupe ont pris conscience du désintéressement de beaucoup de jeunes pour la vie politique et s’en émeuvent. Aussi, ils envisagent de mener plusieurs actions en association avec la Direction académique des services de l’Éducation nationale pour aller à la rencontre de jeunes collégiens et expliquer le rôle d’un élu au sein de la collectivité. Ils souhaitent notamment proposer l’idée de créer un Conseil départemental des jeunes gardois !

 

Dossiers en cours

Codaf: Thierry Procida, par la voie d’un courrier adressé au président du Conseil départemental, a demandé son intégration au Comité Opérationnel départemental Anti Fraude. "Une demande qui est en cours d’instruction, d’après le Cabinet du Président Denis Bouad" indique l'UDI.

Audits : Portée par Philippe Ribot, Conseiller départemental UDI du canton Alès 2, l'UDI souhaite "la mise en place de l’audit organisationnel constitue une avancée majeure dans la vie de la collectivité. Aussi, le groupe UDI et Indépendants souhaite élargir sa représentativité au sein du comité de suivi. Il va donc proposer l’intégration de Gérard Blanc, Conseiller départemental du canton de Redessan qui viendra en soutien à son homologue Philippe Ribot".

Budget 2016 : Sujet épineux des prochains mois, le groupe UDI et Indépendants "va élaborer un schéma d’orientation budgétaire qu’il présentera au Président du Conseil départemental dans lequel préfigurera des pistes d’économies, de mutualisation et de répartitions équilibrées entre les différents domaines d’actions".

Collèges : Alors que la majorité relative planche sur la carte scolaire et dit vouloir « tout remettre à plat », le groupe UDI et Indépendants va rencontrer un certain nombre d’acteurs pour établir un «plan» des établissements qu’il considèrera comme étant prioritaires.

Dans sa ligne de conduite conciliant indépendance et vigilance, le groupe UDI et Indépendants veut aussi être constructif et donc force de propositions : « Critiquer pour critiquer, dénoncer pour dénoncer, s’opposer pour s’opposer ne sera pas notre credo. Nous voulons être une opposition constructive dans l’intérêt premier des Gardoises et des Gardois. C’est pour cela que nous avons engagé une vraie réflexion sur notre organisation interne pour que nous puissions nous donner les moyens de bien suivre le projet politique de la majorité relative, le sanctionner s’il le faut tout en étant en capacité de proposer des solutions alternatives. »

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Articles similaires

3 commentaires

  1. Les réunions décentralisées c’est pas un peu une idée de Burgoa ? Quel manque d’idée à l’UDI comme quoi sans l’UMP ils valent rien !!

    Et au fait, Don Diego Procida en est ou d’un jour avec mon élu ? Allez, à bientôt à Secret Story, secret « je suis un beau gosse »

  2. Le commentaire de Marc est pathétique ! Les Gardois en on marre de ses critiques et guerres intestines. Je regrette que l’union lors de la campagne des départementale entre Burgoa et Procida souffre de ces querelles. Ils avait une belle et sincère union alors. Aujourd’hui, certain aimeraient que cette union éclate. Il ne faudrait pas reproduire au Conseil générale ce qu’il se passe entre Lachaud et Fournier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité