Culture

ALÈS Ecole des Mines : la culture à la rencontre de la science

Steven Le Priol et les élèves de l'école des Mines. Eloïse Levesque/Objectif Gard
Steven Le Priol et les élèves de l'école des Mines. Eloïse Levesque/Objectif Gard

Steven Le Priol, professeur à l'école des Beaux Arts de Nîmes, vient de terminer une résidence à l'école des Mines d'Alès. Pendant 5 mois, en concertation avec une centaine d'étudiants, le Breton a travaillé sur des drapeaux identifiant les bâtiments de la Maison des élèves.

Blasons, poules, os, lampe de mineur, en octobre dernier, l'artiste Steven Le Priol a investit l'espace de la Maison des élèves de l'école des Mines d'Alès. Objectif : réinventer le territoire par un projet commun, créer du lien entre les futurs ingénieurs et l'art.

Pour ce faire, le professeur de l'Ecole des Beaux Arts de Nîmes a distribué un questionnaire aux jeunes pour évaluer les spécificités géographiques et sociales du lieu. "Il m'a charmé. C'est un campus très autonome. Je me suis demandé ce qu'on pouvait faire avec un endroit si particulier", se souvient Steven Le Priol. D'où l'idée de drapeaux battant pavillon sur six bâtiments résidentiels semblables.

Sur proposition de l'enseignant, les élèves ont ensuite choisi les motifs qui les caractérisent. "De mon côté, j'ai opté pour la bière, car on fait toujours un peu la fête, ainsi que la lanterne, symbole de l'école. Certains ont choisi la poule, en souvenir du poulailler qu'on avait construit l'an dernier", détaille Yodrick Monbeig, président du bureau des arts. Une carte topographique du campus a ensuite été réalisée et distribuée.

Lun des six drapeaux constitués par les élèves. DR
L'un des six drapeaux constitués par les élèves. DR

Sur 800 étudiants, seule une centaine a participé au projet financé par le Ministère de la culture et de la communication. Un nombre inférieur aux ambitions des organisateurs qui peinent à impliquer les jeunes sur les questions artistiques. "On a fait un questionnaire pour simplifier l'exercice et permettre au maximum de réponses. Le bureau des arts a été créé seulement l'an dernier. En face, l'école sportive est très active. Mais j'ai bon espoir que ça se développe davantage l'an prochain", aspire  Yodrick Monbeig.

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité