Culture

VILLENEUVE Hamid Maghraoui expose son Dresscode

L'exposition Dresscode, d'Hamid Maghraoui, ici à la tour Philippe Le Bel de Villeneuve (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
L'exposition Dresscode, d'Hamid Maghraoui, ici à la tour Philippe Le Bel de Villeneuve (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
L’exposition Dresscode, d’Hamid Maghraoui, ici à la tour Philippe Le Bel de Villeneuve (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

L’artiste contemporain nîmois Hamid Maghraoui expose en ce moment à Villeneuve, à la Chartreuse et à la tour Philippe le Bel.

Une exposition intitulée Dresscode, résultat d’un projet mené par le lycée Jean-Vilar, la ville, la Chartreuse et le Fonds Régional d’Art Contemporain (FRAC), composée de deux volets.

Une exposition, deux lieux

Le premier, à la Chartreuse, questionne le rapport à l’image et aux médias. L’artiste expose des pages de magazines occidentaux vendus à Dubaï et passés entre les mains de la censure étatique, qui se matérialise par des coups de feutres sur les photos de femmes ou d’hommes dénudés. Comme un pied de nez à cette censure « feutrée », l’artiste expose ces marques de feutre en grand format dans des panneaux publicitaires.

L'exposition Dresscode, d'Hamid Maghraoui, ici à la Chartreuse de Villeneuve (Photo : Alex Nollet / Chartreuse)
L’exposition Dresscode, d’Hamid Maghraoui, ici à la Chartreuse de Villeneuve (Photo : Alex Nollet / Chartreuse)

Le deuxième volet de Dresscode se trouve à la tour Philippe le Bel. Cette fois, il s’agit pour Hamid Maghraoui de « reproduire le fonction de vigie de la tour Philippe le Bel » par le biais de deux projections vidéo sur un écran à deux faces. A chaque fois, l’écran est partagé en deux moitiés sur lesquelles sont projetées des images filmées par des caméras installées sur une bétonnière sur une face et aux deux extrémités d’une grue de chantier pour l’autre. En résultent des images qui donnent le tournis pour la face « bétonnière » et des images d’une grande quiétude pour ne pas dire poésie, pour la face « grue de chantier ».

L'exposition Dresscode, d'Hamid Maghraoui, ici à la tour Philippe Le Bel de Villeneuve (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
L’exposition Dresscode, d’Hamid Maghraoui, ici à la tour Philippe Le Bel de Villeneuve (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Une exposition qui « fait partie intégrante de la médiation culturelle » pour le maire Jean-Marc Roubaud, quand la directrice de la Chartreuse Catherine Dan souligne l’importance « de ce travail d’ouverture vers l’art contemporain. » Le directeur du FRAC Languedoc-Roussillon Emmanuel Latreille estime pour sa part qu’« ici, grâce aux lieux, ces œuvres gagnent en puissance. »

Pour en juger par vous même, l’exposition Dresscode est visible jusqu’au 17 avril à la Chartreuse et à la Tour Philippe le Bel.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

34 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité