Sports Gard

ALÈS Éco-rallye : ça carbure en Cévennes !

Pour terminer la journée, démonstration sur le circuit du pôle mécanique. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Pour terminer la journée, démonstration sur le circuit du pôle mécanique. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Deuxième jour d'épreuves ! La course dédiée aux véhicules électriques et hybrides s'est poursuivie aujourd'hui sur les routes cévenoles et au Pôle mécanique. Elle s'achèvera ce dimanche.

Les 50 équipages étaient dans les starting-blocks dès 8h30 ce samedi matin, au départ de l'avenue Jules Guesde à Alès. Et c'est seulement vers 20 heures ce soir que les moteurs se sont arrêtés. Entre les deux, la journée a été intense. Plusieurs spéciales étaient au menu, à commencer par un parcours entre Cendras et Portes, sur les routes départementales. Puis, direction le Pôle mécanique pour une épreuve d'endurance sur le circuit de vitesse. "L'objectif était de rouler à 65 km/h pendant une demi-heure, en consommant le moins possible, vitres fermées et sans climatisation. Cela représente environ 13 ou 14 tours", explique Vincent Ravel, chargé de l'organisation de l'éco-rallye.

C'est ensuite du côté de Sainte-Cécile-d'Andorge, au col de Pendedis notamment, que les pilotes et leur co-pilotes ont poursuivi l'après-midi. Vers 19 heures, les premiers ont commencé à arriver sur le Pôle mécanique, sans bruit, pour un dernier tour de piste, mais pour le plaisir cette fois puisqu'il s'agissait d'une simple démonstration.

Parmi les participants, "95% ne se sont jamais essayés au sport automobile", précise Vincent Ravel. "Ce n'est pas péjoratif, poursuit-il, simplement ils découvrent cette discipline avec toute sa rigueur et ses spécificités. Nous devons bien les encadrer". Pas facile de se la jouer à la Stéphane Sarrazin ! Le pilote alésien, parrain de cet éco-rallye et habitué aux compétitions en voitures électriques, ne participe pas au challenge mais observe de près les performances des équipes. Son conseil : "Penser à lever le pied, on gagne beaucoup en consommation". A bon entendeur...

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité