Faits Divers

NÎMES Le patron de bar est racketté, il refuse de témoigner, sa femme porte plainte

Le palais de justice de Nîmes. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard).

C’est une curieuse histoire mêlant des hommes proches du banditisme, un patron de bar installé à Nîmes et l’épouse de ce dernier. La chambre de l’instruction de Nîmes a décidé de maintenir en détention, un homme accusé de « tentative d’extorsion de fonds » et « recel de véhicules volés ».

L’histoire est simple, elle se déroule en janvier dernier dans un bar de Nîmes. Autour du comptoir de cet établissement du centre ville, un homme s’installe et réclame 10 000 euros de la part d’une autre personne qui est détenue. Le messager serait venu rappeler l’engagement qu’aurait pris le patron du comptoir à verser son obole à la sortie de prison du détenu… qui est une connaissance du cafetier. Mais l’affaire va se compliquer car l’épouse qui fait le service va venir porter plainte après l’incident pour « une tentative d’extorsion de fond avec arme ». Elle affirme dans sa plainte qu’elle aurait été menacée avec un flingue.

Le dossier envoyé à la Police Judiciaire de Nîmes est pris au sérieux. « Mon client n’a fait qu’intervenir auprès de ce patron de bar afin de lui rappeler son engagement moral d’aide financière. Il n’avait aucun intérêt dans cette affaire, il a voulu rendre service à un copain qui est en prison et qui lui a demandé de rencontrer le patron du bar», plaide Me Philippe Rey. Pour l’avocat nîmois cette affaire est surprenante, car « le patron du bar n’a pas répondu aux convocations du juge et des policiers, il ne veut pas être entendu», affirme l’avocat. C’est donc son épouse seule qui a porté plainte et qui a témoigné.

L’homme accusé de « tentative d’extorsion de fonds » a été réincarcéré après cet épisode dans le bar nîmois. Il a été prolongé en détention par la chambre de l’instruction de Nîmes comme le réclamait l’avocat général.

Boris De la Cruz

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité