Culture

LES PLANS Nuit triomphale pour les Camisards

Hier soir, aux Plans, devant des centaines de spectateurs. EL/OG
Hier soir, aux Plans, devant des centaines de spectateurs. EL/OG

Hier soir, 650 Cévenols ont assisté, tapis au sol, à l'antépénultième représentation de la Nuit des Camisards, aux Plans. Un succès qui couronne une saison réussie pour la pièce de Lionnel Astier. Rendez-vous l'année prochaine...

Pari réussi ! Près de 5000 spectateurs se sont déplacés en Cévennes pour la tournée 2016 de la Nuit des Camisards. C'est le double de la fréquentation espérée par le Zinc théâtre, qui avait essuyé une saison très mitigée en 2014. La pièce semblait alors s’essouffler, après presque 100 représentations à Alès et St-Jean-du-Gard. "On revient à nos premiers succès ! Au départ, on voulait déjà faire un spectacle itinérant. Mais c'était plus simple de se fixer pour expérimenter le plein air. Et il y a deux ans, le climat nous a été défavorable", se souvient Gilbert Rouvière, directeur artistique de la compagnie.

Cette année, le metteur en scène et son équipe ont opté pour une scène mobile, aux origines de l'histoire, à la rencontre des habitants. Ce devait être un ultime cycle de représentations. Mais les Cévenols en ont décidé autrement. "On a assisté à une formidable mobilisation des gens. Ce matin, en arrivant aux Plans, on a été accueilli par 15 bénévoles pour nous aider. Le maire a contacté tout le monde. On a dû refuser 50 personnes à l'entrée, la jauge était pleine", sourit le metteur en scène. Même motivation à Meyrueis ce mardi. Malgré trois averses, les spectateurs sont restés assis dans l'herbe mouillée de la Lozère. "Dans les villages, on a une relation plus directe avec les gens, et puis la rareté nous a aidé. Certains n'auraient pas fait le déplacement jusqu'à Alès", analyse Gilbert Rouvière.

Au terme de la 10e, aux Plans hier soir, le public s'est levé pour saluer le talent de l'auteur, de la mise en scène, des comédiens. "Rien à dire!", entendait-on dans le parterre d'applaudissements. Tant et si bien que le metteur en scène a annoncé le probable retour de la Nuit des Camisards l'an prochain, dans de nouvelles communes. En attendant, dernière ce soir à Florac, en Lozère, à 21h. En préambule, à 19h30, conférence de l'historien Patrick Cabanel : "Les camisards étaient-ils des fous de Dieu?", toujours en présence de Lionnel Astier. Réservation conseillée au  07 83 52 05 28.

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité