Culture

VILLENEUVE En images : avec Abbyac, l’art contemporain investit les jardins de l’Abbaye St-André

Abbyac, jusqu'au 4 septembre dans les jardins de l'abbaye St-André de Villeneuve (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Abbyac, jusqu'au 4 septembre dans les jardins de l'abbaye St-André de Villeneuve (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Abbyac, jusqu'au 4 septembre dans les jardins de l'abbaye St-André de Villeneuve (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

La huitième édition de l’exposition-vente Abbyac débute ce jeudi dans les jardins de l’abbaye Saint-André de Villeneuve, et elle vaut le détour.

Abbyac, jusqu'au 4 septembre dans les jardins de l'abbaye St-André de Villeneuve (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Abbyac, jusqu'au 4 septembre dans les jardins de l'abbaye St-André de Villeneuve (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Dix-huit artistes locaux, régionaux ou venus parfois de l’étranger mais qui ont une présence dans la région notamment via la galerie 22, partenaire de l’événement, exposent leurs créations jusqu’au 4 septembre.

Abbyac, jusqu'au 4 septembre dans les jardins de l'abbaye St-André de Villeneuve (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Abbyac, jusqu'au 4 septembre dans les jardins de l'abbaye St-André de Villeneuve (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Abbyac, jusqu'au 4 septembre dans les jardins de l'abbaye St-André de Villeneuve (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Abbyac, jusqu'au 4 septembre dans les jardins de l'abbaye St-André de Villeneuve (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Une exposition qui fait la part belle à la sculpture dans un lieu où elles s’insèrent à merveille, mais qui n’oublie pas non plus la peinture ou la céramique, le tout sans thème prédéfini. « Nous n’avons jamais de thème, les artistes sont trop nombreux et les jardins sont trop grands, explique la commissaire de l’exposition Marion Lamy. Et si certains créent pour le jardin, je laisse la création libre et mon travail consiste à insérer les œuvres sans qu’elles se contredisent les unes les autres. »

Abbyac, jusqu'au 4 septembre dans les jardins de l'abbaye St-André de Villeneuve (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Abbyac, jusqu'au 4 septembre dans les jardins de l'abbaye St-André de Villeneuve (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Abbyac, jusqu'au 4 septembre dans les jardins de l'abbaye St-André de Villeneuve (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Abbyac, jusqu'au 4 septembre dans les jardins de l'abbaye St-André de Villeneuve (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Il en découle un parcours fluide et une déambulation à travers les univers de ces artistes dont les œuvres répondent aux jardins et s’y intègrent parfois tellement qu’on se demande si elles n’y étaient pas avant l’exposition, comme c’est le cas pour l’ogive déstructurée de Félix Valdelièvre ou la sculpture circulaire de Francis Guerrier, habilement disposée sous une voûte. D’autres étonnent plus, comme les casques géants de Matthieu Faury ou les sculptures animalières fluo d’Olivier Courty, mais n’en sont pas moins fascinantes.

Abbyac, jusqu'au 4 septembre dans les jardins de l'abbaye St-André de Villeneuve (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Abbyac, jusqu'au 4 septembre dans les jardins de l'abbaye St-André de Villeneuve (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Abbyac, jusqu'au 4 septembre dans les jardins de l'abbaye St-André de Villeneuve (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Abbyac, jusqu'au 4 septembre dans les jardins de l'abbaye St-André de Villeneuve (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Abbyac, jusqu’au dimanche 4 septembre aux jardins de l’Abbaye Saint-André de Villeneuve, du mardi au dimanche de 10 heures à 18 heures. Tarif : 6 euros.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité